NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 20, 2024
SANTE

Angola / Projets de recherche sur la Covid-19 La BAD décaisse un million de dollars

  • juillet 28, 2020
  • 3 min read
  • 227 Views
Angola /  Projets de recherche sur la Covid-19 La BAD décaisse un million de dollars

Comme tous les pays africains, l’Angola est aussi victime de la pandémie de la maladie à coronavirus. Et les initiatives pays pour lutter contre la maladie foisonnent. C’est dans ce sens que La Banque africaine de développement vient d’accorder un financement d’un million de dollars, afin de soutenir les recherches dans deux projets sur la Covid-1

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’Angola comptait au 21 juillet, 779 cas de contamination confirmés au coronavirus, dont 221 personnes guéries et 30 décès, ce qui représente l’un des taux de mortalité les plus élevés en Afrique australe. Les autorités angolaises ont donc instauré un état de « calamité publique » depuis le 26 mai 2020, après avoir mis fin à l’état d’urgence.

Pour le gouvernement angolais, promouvoir la recherche et renforcer les capacités sanitaires, en cette période de Covid-19 est plus que vitale pour un pays tributaire des fluctuations des prix du pétrole. Figurant parmi les pays pétroliers les plus vulnérables du fait de la Covid-19, l’Angola accueille ce financement de la BAD avec beaucoup de bonheur. Car ces deux projets en question avanceront.

De ces projets de recherches, le premier, qui est doté d’une somme de 431 590  dollars, concerne une étude sur le profil épidémiologique, clinique et en laboratoire de la Covid-19. Quant au second, il porte sur le renforcement des capacités face au coronavirus et bénéficie d’un apport de 613 029 dollars.

De quoi soulager les chercheurs principaux que Fernanda Dias, professeure à la faculté de médecine de l’Université Agostinho Neto, et Joana Afonso, directrice générale de l’Institut national de la recherche en santé, impliquées dans la lutte contre la Covid-19. A en croire la BAD, ces chercheurs seront épaulées par «  des entités de recherche de référence du Brésil, du Portugal, de la Suède et du Royaume-Uni ». En sus, les deux Projets sont suivis de près par l’Organisation mondiale de la santé et les Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies, qui y collaborent.

Pour le directeur du Bureau-pays de la Banque africaine de développement en Angola, Joseph Ribeiro, qui réagissait par visioconférence,  « Les résultats de la recherche scientifique contribueront à la production de nouvelles connaissances sur le virus, tout en renforçant les capacités nationales en matière de formation du personnel et de disponibilité d’équipements de laboratoire pour le secteur de la santé » .

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *