NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
June 24, 2024
Environment

Bénin : formation régionale sur le traitement des stations des boues de vidange.

  • mai 31, 2024
  • 3 min read
  • 89 Views
Bénin : formation régionale sur le traitement des stations des boues de vidange.

L’Association Africaine de l’Eau et de l’Assainissement (AAEA) associe la théorie à la pratique lors de ses sessions de formations.

Après la première journée du lancement des travaux et le développement des premiers modules de la formation régionale sur le traitement des stations des boues de vidanges, la deuxième journée a été également consacrée au développement des modules restants et aux exercices du groupe.

 Ce 29 Mai, la troisième journée de cette session de formation de l’AAEA a marqué les participants. Il s’agit de la visite de la station du traitement des boues de vidange d’Adjagbo dans la commune d’Abomey-Calavi au Bénin. Un site situé sur une superficie de 19 hectares environ avec un personnel permanent de cinq agents dont 2 femmes.  Reçus dans le bureau du gérant de la station, les participants se sont sacrifiés à la traditionnelle présentation d’usage et de civilité.

Accompagnés de leur formateur principal, monsieur Mansour FALL, les participants  on eut droit à la visite guidée des différents services et unités de la station de traitement des boues de vidanges du  Bénin sous la supervision de monsieur Baruc Goussanou, coordonnateur de l’exploitation de la station du traitement des  boues de vidanges d’Adjagbo au Bénin.

Selon les explications du coordonnateur monsieur Baruc Goussanou, ce site situé à 20 kilomètres environ de Cotonou est la troisième station de traitement des boues de vidanges lancée au Bénin. Il dispose d’un bassin tampon d’une capacité de stockage journalier de 1200m3 et une profondeur d’un mètre cinquante. Ce site reçoit et traite les boues de vidanges de Cotonou et des villes environnantes déclare Baruc Goussanou.

Les participants, après les réponses à leurs questions ont compris que le traitement des boues de vidanges se fait en trois étapes. La première étape, appelée pré traitement consiste à séparer les boues reçus des grands déchets, et celle du stockage des boues dans le grand bassin qui sont envoyés dans les lits de séchage pour un premier traitement. La troisième étape est celle de laminage naturel assuré par trois lagunes artificielles.

 Les participants à la formation régionale sur les stations du traitement des boues de vidanges, venus du Bénin, du Burkina-Faso de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, ont été satisfaits de cette visite du site de traitement des boues de vidanges d’Adjagbo dans la commune d’Abomey- Calavi au Bénin inscrite dans l’agenda de cette section de formation organisée par l’Association Africaine de l’Eau et de l’Assainissement (AAEA). «. C’est pour la première fois que je vois véritablement un site de traitement des boues de vidanges, c’est vrai que chez nous au Burkina-Faso, c’est au stade de fouille.  C’est impressionnant, ce que je viens de voir ici au Bénin » déclare Sawadogo Zakaria, participant venu du Burkina-Faso.

Rappelons qu’après cette visite, la session de la formation sur le traitement des stations des boues de vidanges organisée par l’Association Africaine de l’Eau et de l’Assainissement (AAEA) se poursuit jusqu’à ce 31 Mai, jour de la clôture des travaux de cette formation du Bénin.

F. GADE

About Author

Ferdinand Gade