NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
July 22, 2024
ECONOMIE

FIAD 2024 : le Groupe Attijariwafa bank et la Zlecaf renforcent leur partenariat

  • juillet 7, 2024
  • 3 min read
  • 59 Views
FIAD 2024 : le Groupe Attijariwafa bank et la Zlecaf renforcent leur partenariat

La 7e édition du Forum International Afrique Développement (Fiad) tenue à Casablanca du 27 au 28 juin, a connu plusieurs moments marquants. Parmi ceux-ci, on pourrait noter la signature d’un protocole d’accord entre le Groupe Attijariwafa bank et le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf). Un acte visant à accélérer les impacts de la Zlecaf dans le but de faciliter le commerce et l’investissement sur le continent.

« En tant qu’institution financière panafricaine, Attijariwafa bank est fermement engagée à accompagner cette dynamique de croissance et d’intégration économique. Cette convention représente non seulement une avancée significative pour nos deux organisations, mais également une opportunité unique de tirer parti des synergies créées par cette coopération renforcée. Nous sommes impatients de collaborer à travers des activités comme le Forum International Afrique Développement (FIAD), et de profiter plus amplement des opportunités économiques qu’offre notre continent en plein essor. Ensemble, nous œuvrerons à la construction d’une Afrique plus intégrée, plus compétitive et plus prospère », s’est réjoui M. El Kettani, PDG du Groupe Attijariwafa Bank, à la signature de ce protocole d’accord.

Le secrétaire général de la ZLECAf, Wamkele Mene, a quant à lui, souligné « l’importance de ce  protocole d’accord qui témoigne de la volonté des deux parties de porter leur coopération à un niveau supérieur et de renforcer davantage le rôle du secteur bancaire africain dans l’accompagnement des opérateurs économiques africains en vue de la prospection des opportunités d’affaires sur l’ensemble du continent et d’élargir ainsi leurs ambitions de façon à contribuer efficacement à la prospérité économique en Afrique ».

M. Wamkele Mene a surtout relevé la nécessité de « renforcer également les canaux de communication sur les opportunités d’affaires sur le continent et la priorisation des projets d’infrastructures fédérateurs à même de contribuer à l’accélération des mouvements de personnes et capitaux ». Rappelant l’objectif de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), qui est “la mise en place d’un espace économique épanoui profitable à tous les peuples africains”, M. Wamkele Mene a appelé l’ensemble des forces vives des nations africaines ainsi que les opérateurs économiques à s’impliquer davantage dans le processus.

Ensemble pour une synergie d’actions

Grâce à cette convention, Attijariwafa bank et le secrétariat de la Zlecaf s’engagent à mobiliser des ressources, identifier et accompagner la mise en œuvre de projets dans les secteurs prioritaires comme l’infrastructure, l’énergie, l’agriculture, l’agro-industrie, l’automobile, l’industrie pharmaceutique, les transports et la logistique. Cet accord prévoit également que les deux structures soutiendront les sociétés commerciales africaines (African Tranding Companies) qui facilitent et stimulent le commerce intra-africain.

Aussi, s’engagent-elles à promouvoir la participation des femmes et des jeunes entrepreneurs à la ZLECAf pour favoriser davantage la création d’emplois et de projets, et à s’appuyer sur le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank comme plateforme d’échange Sud-Sud en faveur de la communauté des entrepreneurs africains. Par ailleurs, la convention permettra aux deux structures de promouvoir les opportunités de commerce et d’investissement de la ZLECAF ainsi que de participer mutuellement aux événements et forums organisés par les deux parties ainsi qu’aux missions économiques sectorielles organisées sur le continent par le Club Afrique Développement

About Author

Valery FOUNGBE