NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
July 22, 2024
POLITIQUE

RDC : 25 militaires condamnés à mort : ce qui leur est reproché

  • juillet 4, 2024
  • 2 min read
  • 64 Views
RDC : 25 militaires condamnés à mort : ce qui leur est reproché

En RDC, plusieurs militaires dont des officiers sont passés en jugement devant un tribunal militaire. Au terme de leur procès, ils finiront sous la guillotine si l’appel interjeté par leurs avocats n’aboutissait pas. La RDC n’entend plus badiner avec ses soldats qui ont un comportement antirépublicain sur les fronts de l’est.

Vingt-cinq militaires congolais accusés de « fuite devant l’ennemi » lors des combats contre les rebelles du Mouvement du 23 mars(M23) ont été condamnés à mort le mercredi 3 juillet dans l’est de la RDC. Selon leurs avocats, il s’agit d’un procès expéditif qui s’est déroulé en une journée. Ce procès a vu défiler trente et un prévenus (vingt-sept militaires et quatre femmes civiles, épouses de militaires).

Poursuivis pour « fuite devant l’ennemi », « dissipation de munitions de guerre », « violation des consignes » et « vol », selon Jules Muvweko, l’un des avocats de la défense, ils ont comparu immédiatement devant le tribunal militaire de garnison de Butembo (Nord-Kivu) sous la procédure de flagrance. A l’issue de l’audience, « vingt-cinq militaires, dont deux capitaines, ont été condamnés à la peine de mort », a déclaré M. Muvweko.

L’avocat cité par des médias français a rapidement fait savoir qu’il ne laisserait pas la procédure en l’état. Contestant la sentence; il a annoncée son intention ainsi que les autres avocats de la défense de faire appel de ces condamnations. Dans un procès, les femmes incriminées ont eu plus de chance. Elles ont été acquittées pour faute de preuves. Enfin deux autres militaires ont été élargis dans ce sens.

About Author

Valery FOUNGBE