NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
June 24, 2024
DEPECHES

Crise politique en Guinée : prison ferme pour les instigateurs de la contestation anti-Condé

  • octobre 22, 2019
  • 1 min read
  • 225 Views
Crise politique en Guinée : prison ferme pour les instigateurs de la contestation anti-Condé

Un tribunal de Conakry a condamné mardi à des peines allant de six mois à un an de prison ferme les principaux initiateurs des manifestations qui agitent la Guinée depuis une semaine et qui ont fait une dizaine de morts.

Le jugement a été accueilli dans la salle par des cris de “justice corrompue”. “C’est un procès inique dirigé par des magistrats sous influence de l’exécutif”, s’est indigné Mohamed Traoré, l’un des avocats des prévenus. “C’est une manière pour le pouvoir d’intimider la population (et de dire) que quiconque essaie de s’opposer au projet de 3e mandat (du président Alpha Condé) sera jugé et condamné”.

Abdourahamane Sanoh, coordinateur du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), a été condamné à un an de prison ferme et quatre autres responsables à six mois ferme. Trois autres prévenus ont été relaxés.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *