NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
July 24, 2024
DEPECHES

Le Burkina ne doit pas devenir “une autre Syrie”, alarme l’ONU

  • novembre 21, 2019
  • 3 min read
  • 235 Views
Le Burkina ne doit pas devenir “une autre Syrie”, alarme l’ONU

a situation humanitaire se dégrade au Burkina Faso, balafré par des attaques armées à répétition depuis le début de l’année. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a ainsi alerté les pouvoirs publics ainsi que la communauté internationale sur les conséquences d’une telle crise, qui pourrait se rapprocher en peu de temps à celle que connaît la Syrie.

Près de 500 000 personnes forcées de quitter leurs foyers. Des enfants et de nouvelles mamans menacés par une malnutrition aigue… Un scénario catastrophe se dessine au Burkina Faso où la violence extrémiste s’enracine depuis l’insurrection islamiste débutée en 2015.

« Une crise humaine dramatique se déroule au Burkina Faso et a bouleversé la vie de millions de personnes », a déclaré le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley. « Près d’un demi-million de personnes ont été forcées de quitter leur domicile et un tiers du pays est maintenant une zone de conflit. Nos équipes sur le terrain constatent que les niveaux de malnutrition sont dépassés bien au-delà des seuils d’urgence – cela signifie que les jeunes enfants et les nouvelles mères sont au bord du gouffre. Si le monde veut vraiment sauver des vies, il est temps d’agir, maintenant », a-t-il ajouté.

a situation humanitaire se dégrade au Burkina Faso, balafré par des attaques armées à répétition depuis le début de l’année. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a ainsi alerté les pouvoirs publics ainsi que la communauté internationale sur les conséquences d’une telle crise, qui pourrait se rapprocher en peu de temps à celle que connaît la Syrie.

Près de 500 000 personnes forcées de quitter leurs foyers. Des enfants et de nouvelles mamans menacés par une malnutrition aigue… Un scénario catastrophe se dessine au Burkina Faso où la violence extrémiste s’enracine depuis l’insurrection islamiste débutée en 2015.

« Une crise humaine dramatique se déroule au Burkina Faso et a bouleversé la vie de millions de personnes », a déclaré le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley. « Près d’un demi-million de personnes ont été forcées de quitter leur domicile et un tiers du pays est maintenant une zone de conflit. Nos équipes sur le terrain constatent que les niveaux de malnutrition sont dépassés bien au-delà des seuils d’urgence – cela signifie que les jeunes enfants et les nouvelles mères sont au bord du gouffre. Si le monde veut vraiment sauver des vies, il est temps d’agir, maintenant », a-t-il ajouté.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *