NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
June 21, 2024
DEPECHES

RDC : l’afflux des déplacés, un “double danger” pour Beni, selon le maire

  • février 11, 2020
  • 2 min read
  • 280 Views
RDC : l’afflux des déplacés, un “double danger” pour Beni, selon le maire

L’arrivée massive des milliers des déplacés fuyant des massacres fait courir à Beni-ville (est de la République démocratique du Congo) “un double danger” d’infiltration par des membres du groupe armé Forces démocratiques alliées (ADF) et de propagation d’Ebola, s’est inquiété mardi son maire.

Depuis samedi, 80% des habitants de la cité voisine de Mangina et ses environs ont déferlé vers le sud à Beni, redoutant l’imminence de nouveaux massacres, à cause de la présence des membres du groupe ADF dans cette zone, selon le maire de Beni, Jean Edmond Bwanakawa Nyonyi.

Cité d’environ 70.000 habitants, Mangina est située à 30 km au nord de la ville de Beni dans la province troublée du Nord-Kivu. 

“Cette situation nous préoccupe parce qu’elle présente un double danger : de nouvelles contaminations au virus Ebola et des infiltrations de la ville par l’ennemi”, a déclaré à l’AFP M. Bwanakawa Nyonyi.

“Les ennemis qui font fuir les populations à Mangina et les autres coins peuvent en profiter pour infiltrer Beni et y commettre des massacres”, a-t-il expliqué, ajoutant que “la ville de Beni est très encerclée par des ADF”.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *