NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
May 22, 2024
DEPECHES

UN EX-MINISTRE SUD-AFRICAIN ARRÊTÉ POUR CORRUPTION

  • novembre 21, 2019
  • 1 min read
  • 222 Views
UN EX-MINISTRE SUD-AFRICAIN ARRÊTÉ POUR CORRUPTION

L’ancien ministre sud-africain de la Sécurité Bongani Bongo a été brièvement arrêté jeudi pour corruption, devenant la première personnalité politique de haut rang visée par le grand nettoyage promis depuis près de deux ans par le chef de l’Etat Cyril Ramaphosa. Considéré comme un proche de l’ex-président Jacob Zuma, M. Bongo qui siège toujours au Parlement, a été présenté dans la matinée devant un juge du Cap (sud), qui a ordonné sa remise en liberté contre le versement d’une caution de 5.000 rands (300 euros).M. Bongo est accusé d’avoir tenter de faire dérailler une commission d’enquête parlementaire sur la gestion controversée du géant sud-africain de l’électricité Eskom en 2017.”Il est soupçonné d’avoir voulu verser de l’argent à un avocat (…) qui l’a refusé. C’est pour ça qu’il est poursuivi pour corruption”, a déclaré à la télévision publique SABC un porte-parole du parquet local, Eric Ntabazalila.Membre du Congrès national africain (ANC) au pouvoir, Bongani Bongo, qui dirige la commission parlementaire des affaires intérieures, devra à nouveau comparaître devant le tribunal le 31 janvier prochain.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *