NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
July 22, 2024
POLITIQUE

Vivien Makaga pea, porte- drapeau de la jeunesse

  • février 9, 2014
  • 6 min read
  • 385 Views
Vivien Makaga pea, porte- drapeau de la jeunesse

GABON

Vivien Makaga pea, porte- drapeau de la jeunesse

Le délégué national de l’Union des jeunes du parti démocratique gabonais (UjPDg) et président du conseil d’orientation du collectif « gabonais avant tout » déborde d’énergie lorsqu’il s’agit de prendre fait et cause pour les jeunes de son pays. Une jeunesse à qui il vend au quotidien les concepts de responsabilité, d’autonomie, de paix, d’unité, de travail, de partage et de dignité.

La trépidante campagne électorale de décembre 2013 achevée, Vivien Patrice Lloyd Amos Makaga Pea, est à nouveau sur la scène. À la veille de la fête du Nouvel An, le charismatique défenseur de la jeunesse est allé à la rencontre de 600 enfants d’hôpitaux et quartiers de la capitale gabonaise. À la tête de la caravane baptisée « Noël pour tous », il s’est effectivement rendu au Centre hospitalier de Mélen, à l’Hôpital égypto-gabonais et au Centre hospitalier Universitaire de Libreville le 28 décembre 2013. Le lendemain, le convoi a sillonné une trentaine de quartiers et villages périphériques de la capitale. Selon le délégué national de l’UJPDG qui compte pérenniser et étendre cette initiative de générosité dans les neuf provinces du Gabon, « Noël pour tous » traduit la nouvelle philosophie. « Il n’y a rien de plus exaltant que de pro- curer le bonheur autour de soi, surtout lorsqu’il s’agit de redonner le sourire à des enfants. Pour un parent économiquement faible dont l’enfant se retrouve à l’hôpital, son investissement ira prioritaire- ment dans les soins médicaux et pas dans les cadeaux, surtout en cette période de Noël où chaque enfant vit dans le rêve et au rythme du père Noël », défend-il. Des actions qui marquent la volonté de l’UJPDG à placer l’action sociale au cœur de son magistère. Habitué des rencontres de proximité dans les quartiers, Vivien Patrice Lloyd Amos Makaga Pea est fortement impliqué dans les campagnes de sensibilisation contre les fléaux sociaux ou lors de journées citoyennes.

Redonner confiance

Dès son élection lors du Xe Congrès du Parti le 7 avril 2013, le délégué national de l’Union des jeunes du parti démocratique gabonais a parcouru les quartiers populaires, semaine après semaine, à la rencontre des Gabonais. « Les jeunes des quartiers populaires sont pour la plupart quasi désabusés et refusent de mettre leur confiance dans les hommes politiques ainsi que leurs représentations, quelles vivien Makaga pea, porte- drapeau de la jeunesse Le délégué national de l’Union des jeunes du parti démocratique gabonais (UJPDG) et président du conseil d’orientation du collectif « gabonais avant tout » déborde d’énergie lorsqu’il s’agit de prendre fait et cause pour les jeunes de son pays. Une jeunesse à qui il vend au quotidien les concepts de responsabilité, d’autonomie, de paix, d’unité, de travail, de partage et de dignité. GABON N° 62 février 2014 53 qu’elles soient. En effet, leur constat est que seule la pauvreté est leur lot quotidien et qu’en dépit des belles promesses qui leur ont été vendues à coût de rêve en couleur par les différents hommes politiques de ce pays, leur quotidien demeure inchangé », explique-t-il. Cette proximité lui a permis d’ail- leurs de connaître les préoccupations des étudiants et de les porter aux dirigeants du parti sous la forme d’un « Cahier de charges » rédigé en 2012. Pour beaucoup de Gabonais, il incarne la « politique décomplexée » et combat pour une nouvelle ligne politique tournée vers les jeunes. Pour redonner espoir à ces derniers, il ne cesse de les exhorter à prendre leur des- tin en main. « Apprenons jeunesse gabonaise, que la force d’une nation réside par-dessus tout, dans la capacité de sa jeunesse à se construire sur ses valeurs intrinsèques, à les comprendre, les cri- tiquer au contact de l’extérieur, mais de veiller à les améliorer, sans jamais les renier totale- ment », lançait-il en août 2013 à Koulamoutou, dans la province de l’Ogooué-Lolo, lors des Universités d’été de l’Union des jeunes du parti démocratique gabonais (UJPDG).

Dialogue et réflexion

Les premières universités d’été à Koulamoutou, qui ont enregistré la participation d’environ 1500 jeunes des 9 provinces du Gabon et de la Diaspora, ont été la première grande innovation de l’UJPDG, sous le magistère de son nouveau délégué national et soutenu par le président Ali Bongo Ondimba qui présidait en personne la cérémonie de clôture, ont offert « un cadre d’apprentissage politique, d’expression et de dialogue entre la jeunesse militante et ses devanciers. » Elles sont désormais pour le Parti démocratique gabonais, l’occasion de favoriser la créativité, d’encourager l’initiative entrepreneuriale et de forger une élite militante créatrice de richesse. Car « la jeunesse gabonaise, bouillonnante d’imagination, de créativité et d’espoir, aspire aussi à une approche innovante de la pratique de la poli- tique », soutient Vivien Pea qui puise ses convictions dans la vision du président Ali Bongo Ondimba. « La jeunesse occupe une place de choix dans l’édification de notre jeune démocratie. Elle est l’aiguillon et le fer de lance dans la conception et la mise en œuvre de nos politiques publiques. Elle constitue la force vive de notre nation. Elle est le moteur du Gabon émergent » croit savoir le président de la République gabonaise. Et, compte tenu de la popularité de ses assises, le président Ali Bongo Ondimba a décidé d’inscrire les Universités d’été dans le fonctionnement régulier du PDG, car, convient-il, « ce genre d’initiative favorise l’instauration d’un cadre permanent d’innovation, de réflexion et de changement ». Titulaire d’un Master en Droit des Affaires, de deux Master II dont l’un en Droit privé option Droit de la Communication et Multimédias, et l’autre en Sciences politiques option « Vie parlementaire et Relations institutionnelles », et doctorant en Droit public, Vivien Patrice Lloyd Amos Makaga Pea incarne à lui seul le combat des jeunes au Gabon. Le rôle majeur qu’il a joué dans la défense de 2500 élèves recalés au Bac en avril 2013, et récemment encore pour la réhabilitation des bourses de plusieurs centaines de nouveaux bacheliers, marquent l’écorce de sa mission en faveur de la jeunesse gabonaise. Leader confirmé, ses actions ont été reconnues et saluées par le Parti une première fois, lors du Congrès du PDG le 12 mars 2012 durant lequel il s’est vu décerner une médaille.

Serge Olivier Nzikoue et Léandre bouloubou

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *