NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
February 28, 2024
POLITIQUE

Burkina-Faso : Paul Henry DAMIBA investi président.

  • février 18, 2022
  • 3 min read
  • 220 Views
Burkina-Faso : Paul Henry DAMIBA investi président.

Trois semaines après le coup d’Etat qui l’a porté au pouvoir, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, a été investi président de la République par le Conseil constitutionnel ce mercredi 16 février.

Paul Henry Damiba est désormais investi des pleins pouvoirs au sommet du Burkina Faso. Juste avant la redéfinition de la présence militaire internationale dans le Sahel, le nouvel homme fort du Burkina Faso prête serment. Devant les sages, les membres du conseil constitutionnel, les gardiens de la constitution, il a prononcé le serment suivant : « je jure devant le peuple burkinabè de préserver, de respecter, de faire respecter et de défendre la Constitution, l’acte fondamental et les lois » du Burkina. La cérémonie a été retransmise en direct à la télévision nationale. Elle s’est déroulée dans une petite salle du Conseil constitutionnel. Aucun dirigeant  étranger n’y a pris part. Aucune représentation n’a été enregistrée. Seule la presse officielle a été admise pour couvrir cet évènement d’investiture du Lieutenant-Colonel Paul Henry Damiba.

Vêtu d’un treillis militaire ceint d’une écharpe aux couleurs du Burkina, la tête coiffée d’un béret rouge, le désormais président du Burkina-Faso, après sa prestation de serment, a prononcé un discours d’une dizaine de minutes, le deuxième d’ailleurs depuis sa prise de pouvoir le 24 Janvier 2022 dernier.

Plongé depuis 2015 dans une spirale de violences attribuées à des mouvements djihadistes affiliés à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique, le Burkina ne rassurait pas sa population sur le plan sécuritaire. Les menées criminelles des terroristes ont fait plus de 250.000 morts dans le pays et contraint plus d’un million de personnes à fuir leurs foyers.

Après avoir rendu hommage au « peuple Burkinabè qui souffre dignement des affres du terrorisme depuis plus de six ans », le désormais président du Burkina, le Lieutenant- colonel, Paul Henry Damiba a appelé à « prendre collectivement conscience des efforts et des sacrifices à encore consentir ».

Au cours de cette cérémonie d’investiture, une minute de silence a été observée à la mémoire des victimes civiles et militaires des djihadistes et des terroristes.

Pour rappel, le lieutenant-colonel Damiba, 41 ans, a pris le pouvoir le 24 janvier à Ouagadougou après deux jours de mutineries dans plusieurs casernes du pays, renversant le président élu Roch Marc Christian Kaboré, accusé notamment de pas avoir réussi à contrer la violence djihadiste qui frappe le Burkina depuis plus de six ans.

 

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *