NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 14, 2024
POLITIQUE

Burkina Faso: Qui pour diriger le pays avec Damiba ?

  • février 4, 2022
  • 3 min read
  • 205 Views
Burkina Faso: Qui pour diriger le pays avec Damiba ?

Face à l’équation de la constitution d’une équipe dirigeante, le Chef du mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration consulte encore, tandis que l’opinion s’impatiente.

Quel est le système de pouvoir en place au Burkina Faso ? S’agit-il d’une transition militaire ? D’une transition civile menant vers des élections ? Ou alors d’un régime militaire assumé ? Quel appareil gouvernemental va diriger le pays ? Autant de question qui inquiète l’opinion africaine et internationale ? Les organisations africaines et internationales ont besoin d’interlocuteur. Les citoyens ont besoin d’interlocuteurs pour la poursuite de la gestion de leur leur désiderata.

Le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) ayant renversé le régime de Kaboré le 24 Janvier dernier n’a pas encore fait une annonce à cet effet. Pour l’heure, les discussions sont encore en cours autour de la constitution. Mais quelques figures émergent dans l’entourage du tombeur de Roch Christian KABORE.

A Ouagadougou, il se dit que des tractations sont toujours en cours pour désigner deux vice-présidents et un coordonnateur du MPSR.

Colonne vertébrale

Pour l’heure, ce qui est connu, c’est que le MPSR est au pouvoir. Son leader et ses membres sont connus. Mais seulement, quelles sont les têtes pensantes civiles et qui acceptera de collaborer avec le MPSR dans l’optique d’un gouvernement ? Il faudra encore être patient.

L’entourage du dirigeant actuel du Faso est clairement constitué des hommes de la classe muette. Même si la discrétion est de mise dans les rangs du MPSR, il est clair qu’il a, depuis la prise du pouvoir, engrangé des soutiens et des partenaires. Plusieurs tenants ayant joué les rôles primordiaux qui ont conduit au putsch du 24 janvier au Burkina Faso restent encore tapis dans l’ombre. Mais à Ouagadougou, il se murmure que Paul Henri Damiba est entouré de corps et de génération hétéroclite. Le nouveau président du pays de Thomas SANKARA peut au moins compter sur les hommes de l’ordre puisqu’ils sont tous issus d’une même école, le Prytanée militaire du Kadiogo (PMK).

Paul-Henri Sandaogo Damiba n’est pas un inconnu. Il a été promu le 16 décembre 2021 commandant de la 3e région militaire. C’est la plus grande du pays, qui couvre Ouagadougou ainsi que les garnisons de Tenkodogo, de Fada et de Pô. A ce niveau stratégique, on connait et rencontre beaucoup de personnes. On se tisse facilement des amitiés et des partenariats.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *