NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
June 24, 2024
POLITIQUE

Cameroun : défilé du 20 mai sous haute sécurité.

  • mai 21, 2024
  • 8 min read
  • 117 Views
Cameroun : défilé du 20 mai sous haute sécurité.

Les manifestations officielles de la 52ème édition de la fête nationale se sont déroulées à Yaoundé en présence du Chef de l’Etat Paul BIYA.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef des Forces Armées, accompagné de la Première Dame Madame Chantal Biya, a  présidé le 20 mai 2024, au  Boulevard du 20 Mai  à Yaoundé, la grande parade militaire et civile marquant la célébration de la 52ème Fête nationale du Cameroun.

Pour le « rassurer » du succès des festivités, dans une correspondance en date du  17 mai 2024, le colonel Emile Joël Bamkoui, chef de la division sécurité militaire au ministère de la Défense, a  détaillé les consignes  de sécurité pour la parade militaire du 20 mai sur le boulevard du 20 mai, présidée en personne par le président de la République, Paul Biya. Selon les termes de la note, il est demandé à tous les participants au défilé d’« éviter de porter tout objet compromettant ». De plus, aucun téléphone portable ne sera admis dans les rangs, à l’exception de ceux du personnel d’encadrement. Les militaires défilants doivent porter les armes en bandoulière, tandis que les canons des armes de bord devront être pointés vers le ciel. Quant aux gardes du corps de personnalités et autres porte-fanions des généraux, ils doivent accéder à la place des fêtes sans armes sur eux ainsi que dans les véhicules.

Au sujet de  la présentation des troupes, le colonel Bamkoui  met l’accent  sur le fait que les hommes devront être bien rasés ou coiffés, tandis que le personnel féminin devra opter pour des nattes ou éviter toute coiffure extravagante. Par ailleurs, il a également  recommandé aux chefs de carré et autres responsables de section et de détachements de s’assurer que les militaires sont en bonne forme physique et ont consommé leur petit déjeuner ainsi que des fortifiants, pour éviter tout incident désolant pendant le déroulement du  défilé de la 52 éme Edition de la Fête de l’Etat Unitaire le 20 mai 2024,« Armée et Nation, ensemble pour un Cameroun uni, pacifique et prospère ».Un thème qui appelle   à la mobilisation de l’ensemble de la nation autour des valeurs fondamentales sur lesquelles a été bâti le Cameroun :l’unité nationale, la paix, la cohésion sociale, le vivre ensemble et le travail, gages de la prospérité.

Le Président de la République, S.E Paul BIYA, a été accueilli à la « Place du 20 Mai » à Yaoundé, à 12 heures, le 20 Mai 2024.Dans un décor des plus relevés, avec des honneurs militaires exceptionnels d’apparat, et un éclat singulier. L’entrée solennelle marquée par un impressionnant symbolisme régalien était caractérisée par trois (03) escortes. Une escorte motorisée constituée de 24 motos. Suivie d’une escorte montée, constituée d’une cavalerie de 24 chevaux. Une escorte aéroportée, avec deux (02) aéronefs. Un aéronef veillant au flanc droit du déploiement majestueux du cortège présidentiel, et l’autre aéronef couvrant le flanc gauche. C’est sous des applaudissements nourris de cette foule d’invités privilégiés  que le Chef de l’Etat principal hôte du défilé du 20 mai , Chef des Armées, à bord de son véhicule d’apparat, a entamé et bouclé la revue des troupes d’honneur.

 Douze mille invités enthousiastes et chaleureux ont brillé par leur présence pour rehausser la grandeur et le savoir-faire du peuple camerounais exposés aux yeux du monde via les médias et les réseaux sociaux. Autour de Paul Biya, des grands corps de l’Etat, aux diverses autorités de la République, des invités spéciaux, aux membres du corps diplomatique, les représentants des organisations internationales, le commandement militaire, la classe politique nationale, la société civile, les Camerounaises et Camerounais issus d’horizons. Avant de prendre place à la loge présidentielle, c’est tout décontracté, et resplendissant de forme et d’autorité, que le Président de la République,  Paul BIYA a salué les diverses personnalités de premier plan de la Nation, aux rangs desquelles   le Président du Sénat, Marcel NIAT NJIFENJI, et le Président de l’Assemblée Nationale, CAVAYE YEGUIE Djibril.

Ambiance féerique

L’un des volets également  impressionnants a été le déploiement des troupes dirigées par le commandant des troupes, pour cette 52ème édition de la fête nationale du Cameroun, le Général de Brigade Donatien MELINGUI NOUMA, Inspecteur des Armées au Ministère de la Défense, va marquer l’événement. La tonalité vibrante de sa voix, ordonnant les troupes « à s’apprêter pour le défilé », son allure de grand militaire rompu à la tâche, sa posture, droit et ferme sur son véhicule de commandement, n’ont laissé personne indifférent. Dans la foulée, il va traverser la tribune d’honneur, marquant ainsi l’ouverture de la parade militaire. Un moment majeur de la célébration qu’est le défilé militaire marqué au début par la remarquable prestation de la musique de la sûreté nationale, exécutant le Carrousel de façon magistrale. Ce qui selon les spécialistes, est un appel à la mobilisation de toutes les filles et de tous les fils du Cameroun. A  l’aide d’un tam-tam, comme par le passé, « à tourner le dos à la division, à la haine, aux déchirements, et à se donner la main, pour la préservation de nos acquis d’unité, de paix, de solidarité et de fraternité nationales. » .Très applaudie également, la prestation d’un détachement de l’armée de terre de la République de Guinée Equatoriale, invité spécial de la parade militaire. Le pas martial des militaires équato-guinéens a attiré l’attention des populations, ainsi que le Vice-ministre de la Défense de la République sœur de Guinée Equatoriale, ENGONO NCHAMA Candido NCOGO, invité spécial du Chef de l’Etat, Chef des Forces Armées du Cameroun.

La Garde présidentielle, comme d’habitude  suivie des troupes à pied des forces de défense et de sécurité, de l’administration pénitentiaire et de l’administration des douanes, avec ses  innovations, ont une fois de plus présenté aux observateurs nationaux et internationaux, toute la puissance de l’armée camerounaise, à la fois, moderne, loyale et républicaine. Près de cinq mille (5000)  personnes civiles ont également brillé par leur participation remarquable colorée, rythmée, harmonisée, et même cadencée au défilé civil. Pour leur emboiter les pas, les élèves des différents ordres d’enseignement (primaire, secondaire et supérieur), des écoles de formation professionnelle, ainsi que les militants des partis politiques représentés au parlement, ont su donner de la voix, du rythme et de la cadence,  pour magnifier l’Etat Unitaire. Tous avaient à cœur pour fil conducteur d’exalter les valeurs citoyennes et patriotiques, l’unicité, l’indivisibilité, le vivre ensemble, et la voie de l’émergence prise par la Nation camerounaise.

En ce moment solennel, le Chef de l’Etat, Chef des Armées, dans une forme éblouissante, était vêtu d’un impeccable costume bleu ciel, bien coupé, reflétant la vie, l’espoir, la joie, l’avenir. Le couple présidentiel a encouragé les défilants (civils et militaires), par des applaudissements et des gestes d’appréciation. A la fin des cérémonies à 14 heures 10 minutes, le Chef de l’Etat, Chef des Forces Armées, comme à l’arrivée, a quitté le « Boulevard du 20 Mai », avec la même solennité, très ovationné par  ses milliers d’invités. La majorité attendue  à 20h pour la réception au Palais de l’Unité où en compagnie de son épouse, il a été porté en triomphe par des milliers d’invités, chacun s’efforçant à  serrer la main au couple présidentiel, dans une ambiance féerique .

Joseph Kapo

About Author

Ferdinand Gade