NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
May 30, 2024
DEPECHES

Guinée : trois morts après une manif anti-Condé (nouveau bilan)

  • novembre 15, 2019
  • 1 min read
  • 222 Views
Guinée : trois morts après une manif anti-Condé (nouveau bilan)

Trois Guinéens ont été tués par balle lors des heurts survenus jeudi à Conakry après la dispersion par les forces de sécurité d’une nouvelle manifestation d’opposants au président Alpha Condé, selon un bilan mis à jour vendredi auprès de l’opposition et de l’hôpital.

Ces décès portent à au moins 20 le nombre de civils tués depuis le début, le 14 octobre, d’une mobilisation contre un éventuel troisième mandat du président Condé. Un gendarme a également été tué.

Les Guinéens sont à nouveau descendus en masse jeudi dans les rues de la capitale à l’appel du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), qui mène la contestation. Des violences ont éclaté sur le trajet de la marche, puis se sont étendues à plusieurs quartiers.

Alpha Souleymane Diallo, 16 ans, Abdouramane Diallo, 19 ans, et Amadou Oury Barry, 32 ans, ont été tués par les forces de sécurité au cours “d’expéditions punitives” et “en dehors de toute manifestation”, a rapporté le FNDC sur les réseaux sociaux.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *