NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 14, 2024
DOSSIER

LE MAROC CÉLÈBRE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA SANTÉ 2019

  • mai 2, 2019
  • 4 min read
  • 278 Views
LE MAROC CÉLÈBRE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA SANTÉ 2019

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ayant été créée le 7 avril 1948, l’on a fait du 7 avril la Journée Mondiale de la Santé (JMS). Cette année, le Maroc l’a célébrée sur deux jours, le 7 et le 8 avril

Trois faits majeurs ont marqué cette célébration dans le Royaume chérifien : la venue du Directeur Général de l’OMS, une marche populaire au Parc Hassan II, et le message du Roi Mohammed VI.

Le Directeur Général de l’OMS fête la Santé au Maroc

Le choix du Directeur Général d’aller célébrer la JMS dans un pays n’est pas anodin. Ce choix braque les projecteurs internationaux sur le pays choisi. Quelles sont les raisons de ce choix ? Pourquoi ce pays parmi les plus de cent pays membres de l’OMS ?

Le choix du Maroc est vraisemblablement un signal d’encouragement aux autorités de santé du Maroc et au système de santé de ce pays qui a fait de grands progrès et est en bonne voie pour réaliser l’Objectif de Développement Durable (ODD3) qui porte sur la santé et qui vise à « assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous à tous les âges».

Le DG de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, est arrivé au Maroc alors que le système de santé de ce pays se renforce afin que le droit à la santé soit une réalité pour tous les Marocains, quel que soit le niveau social. Le ministère de la Santé du Maroc, suivant la vision du Roi Mohammed VI et la constitution du Royaume, a fait de la Couverture de Santé Universelle, un point focal de sa politique.

C’est en prenant conscience des faiblesses de leur système de santé que les autorités marocaines ont entrepris de le réformer pour le renforcer. Dans son discours le 30 juillet 2018, lors des cérémonies de la 19e fête du Trône, le Roi avait pointé les manquements de ce système, en particulier dans le secteur public.

Les séances de travail du Dr Ghebreyesus avec le ministre marocain de la Santé, M. Anass Doukkali ont été l’occasion pour les Marocains de recueillir l’avis technique de l’OMS sur les réformes en cours dans le domaine de la santé au Maroc.

D’autre part, la visite au Maroc du premier responsable mondial de la santé est un moment mobilisateur des principaux leaders politiques, chefs d’entreprise et dirigeants de la société civile, sur l’urgence des soins de santé primaires. Ceux-ci sont souvent le tremplin majeur qui permet aux pays de réaliser la CSU.

À propos de soins de santé primaires, le Maroc a réalisé ces dernières années, des progrès indéniables. Ainsi, plusieurs maladies sont ou contrôlées ou éliminées du Maroc ; la mortalité maternelle a été sensiblement réduite, de même que les mortalités néonatale et infanto-juvénile. Depuis 2008, les soins de santé primaire ont permis de généraliser les vaccinations. Par exemple, le taux de vaccination contre le BCG est aujourd’hui de 99%.

Le DG de l’OMS a aussi discuté avec le ministre Doukkali de la question des ressources humaines dans le domaine de la santé. Dans tout secteur d’activité, la qualité des ressources humaines est le facteur majeur de la réussite de tout pays. L’OMS a classé le Maroc parmi les 57 pays qui ont une pénurie aiguë en ressources humaines de la santé. Voilà un problème que le gouvernement marocain doit d’urgence résoudre.

L’agenda du DG de l’OMS au Maroc, sur deux jours, 7 et 8 avril, a été chargé. Il y a notamment eu : l’ouverture officielle à Rabat, de la JMS 2019 en présence du Chef du Gouvernement et en présence du ministre de la Santé; la rencontre avec de hautes personnalités dont le ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale ; une rencontre avec les présidents du parlement et de la Chambre des Conseillers ; une visite à l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé à Casablanca.

La marche avait pour thème : « Santé pour tous et par tous : de la parole aux actes. » Les marcheurs se tenaient la main dans la main, « symbole de l’unité, de l’équité et de l’action collective », selon le message que le ministère de la Santé voulait faire passer. Pour ce ministère, cette chaîne de solidarité est une « déclaration visuelle audacieuse » que la communauté de la santé au Maroc envoie pour montrer sa détermination servir, progressant vers la couverture de santé universelle.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *