NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 20, 2024
POLITIQUE

Réforme de l’UA La commission entre dans la danse

  • août 4, 2020
  • 3 min read
  • 189 Views
Réforme de l’UA La commission entre dans la danse

La commission de l’Union Africaine va passer sous la coupe de la réforme de l’institution avec le passage de 10 à 8 membres. Avec la fin des mandats de l’actuelle équipe, le processus de désignation des membres de la commission de l’UA est lancé avec la publication d’un appel à candidature.

L’Union Africaine renouvellera son organe exécutif en 2021. L’élection des commissaires devrait avoir lieu lors de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de janvier 2021. Le mandat des 10 commissaires de l’UA arrive à terme à cette date. Le processus de recrutement a été lancé 7 juillet 2020. L’appel à manifestation de candidature est disponible sur le site internet de l’UA dédié aux recrutements. Plus que 32 jours pour la clôture qui est prévu le 4 septembre à 23h59 (heure d’Addis Abeba). Les candidatures devront ainsi parvenir dans cet intervalle. Pour les candidatures recommandées par les régions (communautés économiques régionales), elles devront parvenir au bureau du conseiller légal de l’UA dans une enveloppe fermée à 17H.

Ambitions

Dans les couloirs de la commission, le second semestre rime avec au revoir et lobbying. Certains commissaires ont déjà notifié qu’il passait leur dernier semestre au sein de l’organisation continentale. On peut citer l’algérien Smaïl Chergui, commissaire paix et sécurité. Il vient de boucler son second mandat après avoir été réélu en janvier 2017. D’autres, ne poursuivront peut-être pas l’aventure. A contrario, certains ont engagé des pourparlers avec leur gouvernement et l’establishment politique de leur région pour rempiler. C’est le cas du commissaire au commerce et à l’industrie Albert Muchanga. Il souhaite être reconduit pour parachever son œuvre d’établissement du marché unique africain : la zone de libre-échange continental africaine (Zlecaf). Le président de la commission, Moussa Faki Mahamat ne serait pas non plus contre un second round qui lui permettrait d’inscrire son nom au panthéon. Plusieurs projets intégrateurs engagés ou muris cous sa présidence sont dans le circuit. Outre la Zlecaf, le marché unique du transport aérien en Afrique (Mutaa), le passeport africain, la libre circulation des personnes, la réforme de l’UA sont autant des projets qu’il souhaiterait associer à son palmarès. Bien plus, il serait le premier chef de l’exécutif continental à faire deux mandats depuis l’entrée en activité de l’Union Africaine en 2002.

Rationalisation

La réforme de l’UA s’appliquera aussi avec la nouvelle cuvée des membres de la commission. On passera ainsi de 8 portefeuilles à 6. Le département du commerce et de l’industrie et celui des affaires économiques ont été fusionnés. Le département de la paix et de la sécurité et celui des affaires politiques ne feront plus qu’un seul.

La structure de la commission de l’UA 2021-2025 est donc la suivante : un président, un vice-président,  un commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité, un commissaire aux infrastructures et à l’énergie, un commissaire au développement économique, commerce et industrie, un commissaire à l’éducation,science, technologie et innovation, un commissaire à l’agriculture, au développement rural, à l’économie bleue et au développement durable, un commissaire à la santé, aux affaires humanitaires et au développement social.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *