NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
February 27, 2024
SANTE

TOGO/COVID-19 : L’Université de Lomé entame les essais cliniques de 4 médicaments

  • août 25, 2020
  • 2 min read
  • 256 Views
TOGO/COVID-19 : L’Université de Lomé entame les essais cliniques de 4 médicaments

Dans la perspective de trouver une solution à la pandémie de coronavirus, l’Université de Lomé pourra entamer les essais thérapeutiques de ses 4 phytomédicaments identifiés comme des immuno-stimulateurs de l’organisme contre la COVID-19.

Les 4 phytomédicaments trouvés par les chercheurs de l’Université de Lomé sont l’Imunitum, l’Immu-Top, le Secure et le Biocire. Il s’agit de produits retenus après le tamis effectué par la Commission contre la pandémie de la Covid-19 (COMUL) autour d’une centaine de molécules proposées par les tradithérapeutes. Ces produits retenus devront aider au traitement des malades de la Covid-19 au Togo. Des humains malades de la Covid-19 sont les premières cibles des essais.

 Les difficultés financières évoquées récemment par la Commission contre la pandémie de la Covid-19 (COMUL) sont désormais conjuguées au passé. Le processus avait été retardé pour cause de manque de moyens financiers. Les moyens ont été trouvés et les tests démarrent en septembre prochain.

 L’Université de Lomé avait besoin de 70 millions de FCFA pour débuter ces essais thérapeutiques mais il y a des difficultés pour rassembler les fonds, avait annoncé le Prof Didier Ekouévi.

Les financements ont été mobilisés a assuré le Prof Dagnra, membre du Conseil scientifique togolais.

Pour les essais cliniques à base de plantes thérapeutiques, 250 patients de moins de 18 ans seront mis à contribution sur une durée de 28 jours. Ce sera une somme d’essais cliniques randomisés sur la base de l’association des 4 phytomédicaments identifiés comme des immuno-stimulateurs de l’organisme contre la COVID-19.

L’efficacité des produits sera évaluée afin d’envisager leur production à grande échelle et leur vulgarisation au terme des essais.  Les patients de ces tests cliniques seront recrutés dans deux centres d’accueil des malades de Covid-19 à Lomé.

Signalons que la phase clinique de ces tests s’inscrit dans le prolongement des tests in vitro et ceux in vivo sur des animaux, préalablement pratiqués. Suite à ces tests cliniques, un rapport scientifique sera dressé.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *