NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
May 20, 2024
ECONOMIE

BAD / Elu 8ième Président la semaine dernière Akinwumi Adesina a prêté serment pour un second mandat

  • septembre 3, 2020
  • 3 min read
  • 275 Views
Akinwumi Adesina, président sortant de la Banque Africaine de Développement, réélu récemment à Abidjan, a prêté serment, le lundi 2 septembre 2020, au cours d’une cérémonie virtuelle. Il place son nouveau mandat dans la perspective de « l’avènement d’une Afrique plus développée et d’une Banque beaucoup plus forte et résiliente. »
Adesina Akinwumi peut enfin commencer son second mandat à la tête de la Banque Africaine de Développement. Réélu, le jeudi 27 août, par la totalité des gouverneurs des États membres, régionaux et non régionaux, à la présidence de la Banque africaine de développement, Adésina a prêté serment lors d’une cérémonie que présidait Kenneth Ofori-Atta, ministre des Finances du Ghana, en sa qualité de nouveau président du Conseil des gouverneurs de la Banque. « Ensemble, nous avons tracé une nouvelle voie pour l’Afrique. Nous avons obtenu des résultats impressionnants de manière collective », a soutenu Akinwumi Adesina alors qu’il présentait les acquis de son premier magistère. Un mandat ambitieux qui reposait selon lui sur cinq priorités de développement appelées « High 5 ». A savoir : « éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » ; « nourrir l’Afrique » ; « industrialiser l’Afrique » ; « intégrer l’Afrique » et « améliorer la qualité de vie des populations d’Afrique ».

Concernant son nouveau mandat qui court jusqu’en 2025, le Président Adesina l’a placé sous les auspices de « l’avènement d’une Afrique plus développée et d’une Banque beaucoup plus forte et résiliente. » Aussi a-t-il  indiqué que son équipe et lui se « concentrerons sur les institutions, les personnes, les prestations et la durabilité. Ensemble, nous gagnons pour l’Afrique. » Il a donc exhorté tout le monde à aller de l’avant  « encore une fois, poussés par la puissance de notre mission, elle-même inspirée par la primauté de notre vision et stimulée par notre solidarité indéfectible ! ». Selon le président Adesina, au sortir de son premier mandat ce sont  18 millions d’Africains qui bénéficient désormais de l’accès à l’électricité, quant 15 millions autres ont bénéficié de financement pour leurs investissements. Dans ce bilan, il a ajouté que «  60 millions avaient accès à l’eau potable, 141 millions de personnes disposaient dorénavant de technologies agricoles améliorées pour la production d’aliments et 101 millions de personnes avaient accès à des transports améliorés grâce à de nouvelles infrastructures ».

Au nombre des personnalités africaines de premiers plan qui ont suivi la prestation de serment de Adesina Akinwumi, on note : Paul Kagamé du Rwanda, George Weah du Libéria, Alpha Condé de la Guinée, Umaro Sissoco Embaló de la Guinée-Bissau et Denis Sassou Nguesso de la République du Congo. Pour le Nigéria, Goodluck Jonathan, ancien président, et Atiku Abubakar, ancien vice-président, étaient également présents.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *