NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
May 30, 2024
ECONOMIE

Sénégal / Création d’emplois ;Le pays annonce avoir créé près de 29 000 emplois en quatre ans

  • septembre 10, 2020
  • 2 min read
  • 253 Views
Sénégal / Création d’emplois ;Le pays annonce avoir créé près de 29 000 emplois en quatre ans

A en croire une étude menée conjointement par le Sénégal et la Banque Africaine de Développement, le pays dirigé par le Président Macky Sall aura réussi à créer près de 29000 emplois pour ses populations sur une période de quatre ans.

D’après cette étude dont les conclusions ont été livrées le 1 septembre 2020, la collaboration de la BAD avec le Sénégal a permis la création de 28852 emplois sur une période de quatre ans. Cette collaboration s’inscrit dans le cadre de la réalisation du Plan Sénégal Emergent, cornaqué par le Président Macky Sall.

Dans cette optique, le Sénégal a sorti le chéquier et investi 235 millions d’euros dans plusieurs secteurs à forte valeur ajoutée, entre 2014 et 2018. Quant à la BAD, son apport financier s’élève à 103,5 millions d’euros, représentant 44% du coût des investissements. 

Ces investissements ont visé les secteurs de « l’agriculture et l’agro-industrie » qui sont les secteurs les plus pourvoyeurs d’emplois, permettant la réduction de la pauvreté et l’accroissement des classes moyennes », d’après les conclusions de l’étude. Mais, c’est le secteur des services qui a curieusement  enregistré la plus forte création d’emplois.

Sur ces 28 852 emplois créés, 35% sont occupés par des femmes et 54% par des jeunes, note l’étude qui  s’inquiète néanmoins que « ces emplois demeurent majoritairement non qualifiés ». En effet, l’étude a établi que « 73,22% des emplois dus à l’apport de la Banque sont occupés par des non qualifiés, contre seulement 3,54% pour les diplômés de l’enseignement supérieur (diplômés du niveau Bac+2 au doctorat) ».

Mais selon l’étude, les tendances vont s’améliorer et changer à l’aune des efforts faits par le gouvernement sénégalais. Qui met les bouchées doubles en vue de parvenir à créer 600 000 emplois à l’horizon 2024. Pour ce faire, des secteurs seront prioritaires dans les investissements, à savoir les mines et l’industrie, l’agriculture et l’agro-industrie.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *