NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 14, 2024
POLITIQUE

Benin / Pour combattre Patrice Talon Yayi Boni fonde une nouvelle coalition politique

  • août 1, 2020
  • 3 min read
  • 219 Views
Benin / Pour combattre Patrice Talon Yayi Boni fonde une nouvelle coalition politique

«Les Démocrates», c’est le nouveau nom d’une coalition de partis politiques d’opposition au Bénin. Lancé le 29 juillet 2020, cette coalition de partis, dirigée par l’ex-président Thomas Yayi Boni entend tout mettre en œuvre pour revenir au pouvoir en battant le parti de Patrice Talon, l’actuel président.

L’opposition béninoise se met en ordre de bataille en vue de la présidentielle à venir. Pour ce faire, des coalitions se forment et se reforment en vue de tenir la dragée haute au pouvoir du Président Patrice Talon. C’est dans cette optique qu’une bonne frange de l’opposition s’est mise ensemble, au sein d’une nouvelle coalition.

Dénommée « Les Démocrates », cette coalition politique dont les textes fondateurs ont été déposés le 29 juillet à Cotonou, se veut une alternative crédible au pouvoir Talon. Elle est d’ailleurs présidée par un ancien chef d’Etat en la personne de Thomas Yayi Boni. En attente de son « certificat de conformité », sésame indispensable pour espérer participer aux élections, le nouveau parti affute ses armes, un brin revanchard.

En effet, en créant cette nouvelle coalition, Yayi Boni vise deux objectifs essentiels : prendre la tête d’une coalition politique dont il tiendra les rênes, mais surtout faire un trait sur son expérience douloureuse avec l’ex-coalition politique dont il était membre et dont il a perdu le contrôle, à la suite de bisbilles internes.

S’il se sait constitutionnellement forclos pour prétendre à une élection présidentielle, (il a fait déjà deux mandats), Yayi Boni entend ferrailler pour que Talon quitte le pouvoir, quitte à confier la direction de la nouvelle coalition à une autre personnalité dont il s’assurera de la fidélité et de la loyauté.

Aussi, la direction de «  Les Démocrates » est confiée à Éric Houndété, un opposant qui était le porte-parole de la Résistance, un mouvement d’opposition créé au lendemain des législatifs. La nouvelle  coalition étale tout de même les divisions d’une opposition qui peine à former un bloc totalement homogène face à Patrice Talon.

Elle n’a pu attirer en son sein des personnalités de l’opposition comme Candide Azanaï, l’ancien ministre de la Défense devenu opposant, et Sébastien Adjavon, qui reste aussi un adversaire déclaré de Patrice Talon.

En attendant d’exercer véritablement sur le terrain, « les Démocrates » pourraient patienter encore deux mois, date butoir pour la délivrance du « certificat de conformité ». Ensuite, il lui faudra réunir les 16 parrainages de maires ou de députés comme le nouveau règlement électoral béninois le recommande.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *