NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 23, 2024
COOPERATION

Bénin: visite d’Emmanuel MACRON, l’opposition sur sa soif.

  • juillet 28, 2022
  • 5 min read
  • 404 Views

Des plaintes et des lettres adressées au Président  Emmanuel MACRON  par certains députés Français et l’opposition Béninoise avant son arrivée au Bénin semblent être jetées aux oubliettes. Patrice TALON et Emmanuel MACRON ont préféré faire le bilan de la  coopération entre leurs deux pays.

Quelques heures après son arrivée à Cotonou, le président français Emmanuel Macron et le chef de l’Etat béninois Patrice Talon ont fait le point de leurs échanges, mardi 27 juillet 2022, dans le cadre de sa visite de travail au Bénin.

Le président du Bénin Patrice TALON apprécie au bon fixe la coopération entre la France et son pays le Bénin. « Les relations entre la France et le Bénin sont bonnes ». Elles sont « décomplexées et débarrassées des pesanteurs du passé ». C’est en ces termes que le chef de l’Etat Béninois a qualifié la coopération entre le Bénin et la France lors d’une conférence de presse conjointement animée par les deux Chefs d’Etat au Palais de la Marina à Cotonou dans la soirée de ce 27 Juillet 2022.

Lors des échanges intervenus dans le cadre de la visite de travail du président Macron à Cotonou, la France s’est engagée à accompagner le Bénin de manière spécifique dans trois domaines particuliers. Il s’agit du

Le secteur éducatif,  la lutte contre le terrorisme et le secteur culturel sont les trois domaines sur lesquels les échanges d’Emmanuel MACRON et de Patrice TALON sont longuement basé. A l’issu de cette conférence de presse, il est à noter clairement que la France s’engage à accompagner de manière spécifique le Bénin dans ces trois domaines.

Un accord concernant deux de ces domaines-là a été signé le mardi 27 juillet peu avant la tenue de cette conférence de presse évoque le Président Patrice TALON. «  Il s’agit principalement de notre système éducatif. Le Bénin a décidé de mettre l’accent sur la formation technique et professionnelle et nous attendons de l’Union Européenne, de la France, un appui important. C’est déjà un peu acquis avec la Banque mondiale et l’AFD qui nous accompagnent déjà. Mais nous avons décidé d’aller beaucoup plus loin de sorte que sur 10 jeunes qui sortiraient du système éducatif quel que soit le niveau, 7 au minimum soient formés au métier. Cela demande un investissement important pour les écoles, les lycées, les centres de formation à tous les niveaux. Le dernier sommet Union Européenne-Afrique a vu l’UE inscrire dans son programme à venir ce projet du Bénin élargi à la sous-région mais implanté au Bénin pour un renforcement de la formation technique et professionnelle des jeunes béninois et de la sous-région. Notre souhait est que la France nous appuie auprès de l’Union Européenne pour que cela se concrétise assez vite et que nous puissions également bénéficier de votre appui direct notamment en termes de déploiement de formateurs institue ici au Bénin », a précisé Patrice Talon.

Patrice Talon, le chef d’Etat Béninois, en reconnaissant que la lutte contre le terrorisme reste un défi pour son gouvernement demande l’appui de la France.  « Nous avons évoqué également et convenu avec vous et vos équipes que la France nous appuie davantage dans notre effort de lutte contre le terrorisme parce qu’aujourd’hui, c’est l’un des principaux défis », a ajouté le président de la République du Bénin qui précise que le Bénin souhaite un effort supplémentaire de la France en ce qui concerne les appuis en matériels militaires.

« Quand il s’agit d’aider un pays ami à lutter contre le terrorisme, la demande est légitime », a déclaré, Emmanuel Macron, le président Français.

L’autre domaine pour lequel un accord a été signé est celui de la culture. « Tout le monde sait que le domaine culturel et artistique est créateur d’emplois, de richesses, de développement. Et notre ambition est de faire de Cotonou, la scène culturelle artistique de la sous-région. Nous sommes en train d’investir actuellement près de deux milliards d’euro pour créer un environnement touristique, artisanal, artistique et cela conviendrait parfaitement à une nouvelle expression du rayonnement français dans la sous-région notamment au Bénin », a déclaré le Président Patrice TALON devant son hôte au cours de cette conférence de presse qui n’a pas connu d’amples éclaircissements sur la situation de l’opposition au Bénin ni des  détenus dits « politiques » .

 

 

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *