NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
June 21, 2024
CULTURE

Impact de la Covid -19 sur la culture: Les ministres africains passent au peigne fin les dispositions prises

  • mai 29, 2020
  • 3 min read
  • 288 Views
Impact de la Covid -19 sur la culture: Les ministres africains passent au peigne fin les dispositions prises

Rassemblés à l’initiative de l’Union africaine dans le cadre d’une visioconférence, ceux en charge de la culture ont présenté chacun en ce qui concerne son pays les efforts menés pour sortir la tête haute.

A travers un forum virtuel organisé à Addis -Abeba le 27 mai 2020, ils se sont prononcés sur les moyens de prévention   de  l’impact de cette pandémie sur la culture en Afrique. Ils ont partagé leurs expériences autour des stratégies visant à aider le secteur à faire face à la pandémie.

Première rencontre depuis l’avènement de ce « virus anthropophage » sur le continent, cette réunion des ministres en charge de la culture des Etats membres de l’Union africaine, était présidée par  la commissaire des Affaires sociales de l’Union africaine, Amira Elfadil.

Les débats se sont articulés autour  des stratégies de réduction de l’impact de la Covid-19 sur la Culture.  Parmi les intervenants, le ministre camerounais  Pierre Ismaël Bidoung  Mkpatt qui a dévoilé  les mesures  gouvernementales prises pour contrer ce virus et relancer les activités des arts et spectacles à l’origine de la baisse drastique des revenus des artistes.

 « Durant cette rude période, notre pays, le Cameroun a perdu l’un de ses dignes fils, l’icône mondiale de la chanson, saxophoniste émérite, Manu Dibango. C’est pour nous de remercier l’Union africaine pour les fraternelles condoléances qu’elle nous a adressées en cette triste circonstance. Nous exprimons également notre profonde compassion aux familles des hommes de culture  de notre  continent éplorées par cette  pandémie » a indiqué le ministre.

Le Cameroun n’est pas resté à la traine  en termes de recherche des solutions pour l’éradication de cette pandémie. Aussi va-t-il proposer  à ses homologues africains, sa décision d’impliquer les 24  pôles artistiques et culturels organisés par disciplines à la campagne de sensibilisation contre la Covid-19. La médecine alternative et la pharmacopée  africaine ont proposé de nombreuses  formules, ainsi que des produits préventifs et curatifs contre cette maladie sur la  base des savoirs thérapeutiques locaux.

A ceci s’ajoute la fabrication des masques sous la supervision de l’Agence des normes et de qualité-Anor, la multiplication des chants en langues vernaculaires, des actions de sensibilisation contre la propagation de cette pandémie etc.

Toujours dans ce sens, des actions visant à atténuer l’impact économique subi par le sous-secteur ont été prises par le président Paul Biya , notamment l’octroi de moratoire et de différé de paiement aux entreprises directement affectées par la crise sanitaire et l’exonération au titre du deuxième trimestre de l’impôt libératoire et des taxes communales.

Il convient de préciser que la situation présentée par cette pandémie nécessite plus que jamais de renforcer la coopération  intra-africaine par le soutien aux efforts  dans le domaine de la pharmacopée traditionnelle comme solutions endogènes aux stratégies de riposte, la mise en place d’un Fonds d’appui à la gestion et à l’entretien du patrimoine culturel et l’aide d’urgence à l’écosystème culturel des Etats du continent.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *