NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 20, 2024
POLITIQUE

LEADERSHIP: RENCONTRE DE CRISE DES DRIRIGEANTS DU MONDE. Au sujet de la pandémie de la COVID19, “Tant que ce virus menacera un pays, c’est le monde entier qui sera en péril.” OMS.

  • mai 1, 2020
  • 2 min read
  • 275 Views
LEADERSHIP: RENCONTRE DE CRISE DES DRIRIGEANTS DU MONDE. Au sujet de la pandémie de la COVID19, “Tant que ce virus menacera un pays, c’est le monde entier qui sera en péril.” OMS.

Ce 24 Avril 2020, des Chefs d’État et des dirigeants de la santé du monde ont pris l’engagement résolu à œuvrer ensemble aux côtés de ‘OMS “pour accélérer le développement et la production de nouveaux vaccins, tests et traitements contre la COVID-19 et en garantir l’accès équitable à l’échelle planétaire.”

Ont entre autre pris part à ladite rencontre en ligne, co-organisée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Président français, la Présidente de la Commission européenne et la Fondation Bill et Melinda Gates; le Secrétaire général des Nations Unies, le Président de la Commission de l’Union africaine, le Président du G20, ainsi que des Chefs d’État: Allemagne, Vietnam, Costa Rica, Italie, Norvège, Espagne, Malaisie, Royaume-Unie (représenté par le Premier secrétaire d’État). Et pour le compte de l’Afrique: Afrique du Sud et Rwanda.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) affirme coordonner un essai mondial sur l’innocuité et l’efficacité de quatre traitements contre la COVID-19. Elle a deja préqualifié des produits de diagnostic qui servent partout dans le monde et d’autres sont en cours de développement. Le monde a plus que jamais un besoin urgent de vaccins, de produits de diagnostic et de traitements novateurs contre la COVID-19.

L’engagement des Chefs d’Etats est important dans la mesure ou dès lors que les produits, seront jugés sans danger et éfficaces, ils pourront être acheminés jusqu’aux milliards de personnes qui en ont besoin. Avec les experiences du VIH ou du H1N1 en 2009, on s’est rendu compte que même lorsque des outils sont disponibles, ils ne le sont pas pour tous de façon équitable.

A l’heure actuelle, cette pandémie a déjà fait plus de 2,4 millions de victimes coûtant la vie à plus de 160 000 d’entre elles. Les conséquences sur les familles, les sociétés, les systèmes de santé et les économies dans le monde sont sans précédants.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *