NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
February 21, 2024
CULTURE MAGAZINE

CULTURE: Tony Allen, le plus grand batteur du monde est mort.

  • mai 2, 2020
  • 2 min read
  • 295 Views
CULTURE: Tony Allen, le plus grand batteur du monde est mort.

« Sans Tony Allen, il n’y aurait pas d’Afrobeat ». Cette déclaration est de Fela Kuti avec qui Tony Allen s’est révélé au monde. C’est à Lagos au Nigéria, à la fin des années 50 qu’aux côtés de Fela Kuti, Tony Allen se révèle au monde. Alors qu’il travaillait dans une station de radio, Allen a commencé à jouer du tambour cherchant à s’inspirer d’icônes de jazz comme Art Blakey et Max Roach tout en apprenant lui-même à jouer. Il est mort le 30 avril 2020, à 79 ans, dans un hôpital parisien.

Sa rencontre avec Kuti en 1964 a été déterminante dans sa vie artistique. Les deux ont passé la prochaine demi-décennie à peaufiner leur fusion de la musique de fête ouest-africaine, du funk et du jazz américains, dans les groupes Koola Lobitos et, en 1969, Africa ’70. Allen a toujours dit qu’il n’avait pas inventé l’Afrobeat en soi, mais sa batterie était l’épine dorsale du genre. Il était une machine derrière le kit, sa méthode constituant le fondement des fantaisies de Kuti. Allen’s était une approche physique à plusieurs membres.

Il pensait que jouer du tambour devait s’apparenter à «faire du vélo», comme il l’a dit au magazine Wire. “Vous devez utiliser vos quatre membres”, a-t-il dit, chose «très rare» chez les batteurs au début qui n’utilisait que trois membres au maximum. “Je veux que les gens entendent mes tambours, je veux que mes tambours sonnent comme un piano. Vous devez entendre différentes choses en même temps, comme un accord.” Il est celui qui aura pour ainsi dire avec son maître et ami Fela Anikulapo-Kuti, dont il était le batteur et directeur artistique de 1968 à 1979, l’un des pionniers de l’afrobeat dans le monde.

L’afrobeat est un genre musical issu de mélange de musique traditionnelle nigériane, de jazz, de high-life, de funk, et de chant accompagné de

percussions et de styles vocaux, popularisé en Afrique dans les années 1970.

Tony Oladipo Allen est né le 12 août 1940 au Nigéria. Ce batteur, compositeur et auteur-compositeur Africain a vécu et travaillé à Paris, en France à Courbevoie.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *