NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
May 20, 2024
COOPERATION

Niger: la junte fait une proposition rejetée par la CEDEAO.

  • août 21, 2023
  • 2 min read
  • 378 Views
Niger: la junte fait une proposition rejetée par la CEDEAO.

Le plan triennal de transition énergétique proposé par la junte nigérienne qui a pris le pouvoir suite au coup d’état du 26 juillet 2023 dernier a été rejeté par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)

Le commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, Abdel-Fatau Musa, l’a déclaré lors d’un entretien avec la BBC dimanche.

Cette déclaration fait suite à la sortie médiatique du général Abdourahamane Tchiani, chef de la junte nigérienne qui, dans une émission télévisée samedi soir disait que l’armée remettrait le pouvoir au gouvernement civil dans les trois prochaines années.

Mais dans l’interview, Abdel-Fatau Musa a déclaré que la proposition du général Tchiani n’est qu’un écran de fumée pour le dialogue et la diplomatie.

Dans la matinée du samedi, l’ancien chef d’État militaire, le général Abdulsalami Abubakar a conduit une délégation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) au Niger dans un ultime effort diplomatique pour parvenir à une solution pacifique avec la junte nigérienne.

La délégation a rencontré le Premier ministre Ali Lamine Zeine qui les a reçus à l’aéroport et les a conduits au palais présidentiel.

Ils ont ensuite rencontré le président nigérien déchu Mohamed Bazoum, après avoir rencontré le général Abdourahamane Tchiani, le chef de la junte.

C’était le premier pourparler de paix dirigé par le général Abdulsalami Abubakar depuis que la CEDEAO activait sa force en attente dans le but rétablir l’ordre constitutionnel au Niger.

Il a déclaré que la junte nigérienne avait ignoré l’ultimatum pour réintégrer le président Mohamed Bazoum.

Fermer la page Bazoum et se pencher sur la durée de la transition, ou maintenir la décision de l’intervention militaire au Niger, la CEDEAO serait-elle au bout d’un dilemme ?

About Author

Ferdinand Gade