NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
July 22, 2024
POLITIQUE

Niger / RFI et France 24 suspendues, Paris réagit

  • août 3, 2023
  • 2 min read
  • 563 Views
Niger / RFI et France 24 suspendues, Paris réagit

Les nouvelles autorités du Niger en ont marre du traitement dont elles sont l’objet par les médias français, RFI et France 24 notamment. De façon souveraine, elles ont procédé à la suspension de la diffusion de ces chaines de télé et radio sur tout le territoire. De quoi donner de l’urticaire aux autorités françaises.

Après la décision unilatérale des autorités nigériennes de suspendre RFI et France 24 quelques jours après avoir renversé Mohamed Bazoum, la France est en rogne. Les autorités françaises pestent contre cette décision. Paris a dénoncé cette suspension en mettant en avant la liberté de la presse. Dans un communiqué en date du jeudi 3 août, Paris proteste.

La France condamne très fermement la suspension de la diffusion de France 24 et de RFI au Niger. La France réaffirme son engagement constant et déterminé en faveur de la liberté de la presse, de la liberté d’expression et de la protection des journalistes et de tous ceux dont l’expression concourt à une information libre et plurielle et au débat public, partout dans le monde, note ledit communiqué.

Qui poursuit en alléguant qu’“Au Niger, les mesures prises contre la presse s’inscrivent dans un contexte de répression autoritaire conduite par les auteurs de la tentative du coup d’Etat.

Après avoir pris en otage le Président élu de la République du Niger, ils se livrent à une campagne d’arrestations arbitraires contre les représentants démocratiques. La France condamne ces violations graves des libertés fondamentales, fulmine les autorités françaises. Cette protestation, les militaires au pouvoir en ont cure. L’armée a renversé en 24h Mohamed Bazoum, un homme très proche des pouvoirs occidentaux, estiment ses détracteurs.

About Author

Ferdinand Gade