NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 20, 2024
SANTE

OMS : la soixante-dixième session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique s’est ouverte ce jour.

  • août 25, 2020
  • 3 min read
  • 249 Views
OMS : la soixante-dixième session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique s’est ouverte ce jour.

Parmi les faits marquants de la rencontre de cette année, un évènement spécial sur la réponse à la COVID-19 dans la Région africaine de l’OMS aura lieu sur le même format. En effet, six mois après les premiers cas COVID-19 en Afrique, le continent a enregistré plus de 1,1 million de cas. Cette session fournira un aperçu complet de la situation de la pandémie COVID-19 dans la Région africaine et discutera des moyens de bâtir des systèmes de santé résilients.

En ce 25 Aout 2020, les ministres de la Santé et les représentants des pays africains se réunissent virtuellement. Deux questions majeurs sont au centre de l’agenda de ce jour : la pandémie de COVID-19 et la certification de l’Afrique comme étant exempte de poliovirus sauvage. Une fois par an, le Comité régional en tant qu’organe décisionnel de l’OMS dans la Région se réunit pour discuter et approuver les politiques, les activités et les plans financiers visant à améliorer la santé des populations.

Il est attendu de cette rencontre la célébration de la certification de l’éradication du poliovirus sauvage dans la Région africaine. Grâce aux efforts incessants des gouvernements, des donateurs, des travailleurs de la santé de première ligne et des communautés, jusqu’à 1,8 million d’enfants ont été sauvés de la paralysie invalidante qui dure toute la vie. La Région africaine de l’OMS a enregistré son dernier cas de poliovirus sauvage en août 2016.

Plus de 500 participants, sont enregistrés entre autres, le directeur général de l’OMS, Tedros Gebreyesus, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti, les ministres de la Santé et les fonctionnaires de 47 États membres, ainsi que des représentants des agences des Nations Unies, des organisations intergouvernementales, de la société civile, du milieu académique et d’autres partenaires du développement.

Au rang des intervenants on peut citer : S.E. Abiy Ahmed Ali, Premier ministre de l’Éthiopie, S.E. Pravind Kumar Jugnauth, Premier ministre de l’île Maurice, Dr Pierre Somse, ministre de la Santé de la République centrafricaine, Mme Jacqueline Lydia Mikolo, ministre de la Santé et de la Population, République du Congo, M. Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé, Sénégal, Dr Zweli Mkhize, ministre de la Santé, Afrique du Sud, et aussi le Professeur Helen Rees, directrice exécutive du Wits Reproductive Health & HIV Institute, Dr Ahmed Ogwell Ouma, directeur adjoint, CDC Afrique, le Professeur Faustina Oware-Gyekye, présidente de l’École des sciences infirmières d’Afrique de l’Ouest.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *