NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
February 27, 2024
EDUCATION

RDC: Formation scientifique Zoom sur « Lovanium », l’ex- fleuron de la formation en médecine et santé publique en Afrique.

  • mai 5, 2020
  • 3 min read
  • 233 Views
RDC: Formation scientifique Zoom sur « Lovanium », l’ex- fleuron de la formation en médecine et santé publique en Afrique.

En ce jour où le monde se focalise sur une catégorie du personnel de la santé, à savoir les sages-femmes, et spécialistes des soins infirmiers, nous choisissons de jeter un regard sur l’institution qui a été un fleuron de la formation en médecine et santé publique en Afrique : L’université Lovanium, aujourd’hui l’Université de Kinshasa.

Dans les années 50, les Belges sont face à un dilemme. Former la future élite du Zaïre et trouver des congolais “capables” de poursuivre des études supérieures en général. Ils en viennent à se demander s’il n’était pas préférable d’organiser un enseignement universitaire en Afrique, au lieu d’envoyer les étudiants en Belgique pour qu’ils acquièrent leur diplôme universitaire?

Le pouvoir colonial, est donc réticent à l’idée de créer une université au Zaire. Il est estimé que “les Congolais n’ont pas la capacité intellectuelle nécessaire pour poursuivre des études universitaires” comme nous pouvons le lire en ligne. De plus, il est aussi admis par le même pouvoir colonial “qu’aucun des candidats ne remplit les conditions d’admission de l’université catholique de Louvain.”

L’histoire nous ramène toujours au bon sens. Au-delà de tout, c’est à la congrégation catholique des Jésuites connue pour sa rigueur en matière de formation et d’enseignement qu’est confiée la décision de mettre sur pieds, Lovanium…

Si à sa création, Lovanium n’a pas fait l’unanimité, l’histoire leur aura prouvé le contraire. A l’époque, les étudiants admis ont prouvé qu’ils pouvaient être comptés parmi les meilleurs. N’entraient à Lovanium que

les méritants et n’en ressortaient que les excellents. Aujourd’hui, plusieurs épidémiologistes et spécialistes en santé tropicale sortent de Lovanium. Sa venue était donc judicieuse pour l’Afrique.

Bon nombre de médecins cubains très appréciés dans la lutte contre la pandémie du covid-19 apportent leur expertise aux pays du monde. Une vague est venue du Cuba des années plus tard pour se frotter à l’expérience de Lovanium. L’histoire peut se répéter en ce moment où le continent n’est pas vu comme capable de résoudre la question d’une pandémie à l’image du coronavirus. Quelle décision pourra être prise pour renverser ce narratif sur l’Afrique?

Une fois de plus, la réponse est en chacun et chacune des fils et filles de l’Afrique. Chaque décision même au niveau individuel compte, à commencer par celle prise par nos sages-femmes et infirmiers chaque jour contre le COVID19.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *