NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 20, 2024
POLITIQUE

Togo/politique : décès du principal opposant à Faure.

  • mars 4, 2024
  • 3 min read
  • 137 Views
Togo/politique : décès du principal opposant à Faure.

Après le décès de Monseigneur KPODJRO de la Dynamique KPODJRO, la principale coalition de l’opposition au régime de Faure GNASSINGE lors de l’élection présidentielle de 2020 Kodjo Agbéyomé, le levier de cette coalition meurt en exil en France.

Il avait 70 ans quand son heure de rejoindre le père céleste a sonné. Kodjo Messan Agbéyo aura passé 36 ans de vie politique au Togo avant de mourir en exil le 3 mars 2024 en France.

Ce deuxième et dernier exil de Kodjo Agéyomé, après celui de 2002 pour des raisons politiques, qui ne lui a laissé aucune chance de revenir sur pieds dans son cher pays le Togo est intervenu après l’élection présidentielle de 2020 à l’issu de laquelle il revendiquait la victoire jusqu’à son dernier souffle.

Après son diplôme en gestion organisationnelle de l’Université de Poitiers obtenu en Janvier 1983, Kodjo Agbéyomé revient occuper le poste de directeur commercial de la SONACOM pendant trois ans avant d’être nommé au gouvernement en tant que Ministre de la Jeunesse, des sports et de la culture par le feu président Gnassingbé Eyadema le 19 décembre 1988.

De succès à la brouille, Kodjo Agbéyomé aura connu toutes les facettes de la politique au Togo.

Ancien premier ministre, ancien ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité, ancien directeur du port de Lomé, ancien président de l’Assemblée nationale Togolaise, ancien membre du parti au pouvoir au Togo RPT, Kodjo Agbéyomé après le décès du président Gnassingbé Eyadema et du retour de son premier exil le 8 Avril 2005, crée quelques années plus tard son parti politique Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) devenu en 2017 le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD).

Kodjo Agbéyomé, dans la vision de diriger un jour la répulique Togolaise, se joint par son parti MPDD à six autres partis de l’opposition et sept associations de la société civile avec en tête  Monseigneur Kpodjro à la veille de l’élection présidentielle de 2020 pour mettre sur pied la Dynamique Kpodjro, avec laquelle il s’est présenté à cette élection qu’il a perdue face à Faure Gnassingbé.

Et c’est d’ailleurs, la revendication de sa victoire à cette élection présidentielle de 2020 qui l’a conduit en cet exil au cours duquel il décède au premier week-end du mois de mars 2024.

F.GADE

About Author

Ferdinand Gade