NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 14, 2024
ECONOMIE

Union Africaine / 2023 sous le signe de l’accélération de la Zone de Libre-Echange continentale Africaine

  • février 1, 2023
  • 3 min read
  • 409 Views

Le sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement qui se tiendra à Addis Abeba les 18 et 19 février prochain va consacrer ce thème. L’organisation continentale prévoit mettre en œuvre des activités d’envergure pour faire monter en puissance les échanges commerciaux de la ZLECAf débutés le 7 octobre 2022 à Accra.

 

L’année 2023 coïncide avec la fin de la première décennie de l’agenda 2063. Les projets intégrateurs phares qui constituaient la stratégie de la première décennie ont commencé à implémenté. L’un deux, la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) est entrée vigueur en fin juin 2019. Le démantèlement fiscalo-douanier est actif depuis le 1er janvier 2021. Les échanges commerciaux ont, quant à eux, concrètement démarré le 7 octobre 2022 dans le cadre de l’initiative du commerce guidé.

Il s’agit d’une phase expérimentale qui vise à tester la mise en œuvre des dispositifs juridiques et techniques de l’accord et des textes subséquents. 8 Etats parti sur 44 à l’accord participent à l’initiative du commerce guidé en cours : Cameroun, Ghana, Kenya, Rwanda, Egypte, Île Maurice, Tunisie et Tanzanie. Les États-parties intéressés représentent cinq régions africaines. Les produits destinés à être échangés dans le cadre de l’initiative sont, entre autres, les carreaux de céramique, les piles, le thé, le café, les produits carnés transformés, l’amidon de maïs, le sucre, les pâtes, le sirop de glucose, les fruits secs et la fibre de sisal, conformément à l’accent mis par la ZLECAf sur le développement de la chaîne de valeur.

L’Union Africaine a décidé que le thème de l’année 2023 est « accélération de la mise en œuvre de ZLECAf ». Les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine se retrouveront à Addis Abeba (Ethiopie) les 18 et 19 février 2023 pour entériner cette proposition de la Commission de l’organisation continentale.

La note conceptuelle qui explique le choix du thème indique que la ZLECAf est un projet intégrateur phare du continent visant à positionner stratégiquement l’Afrique sur la carte commerciale internationale. C’est surtout le moyen d’intensifier l’industrialisation du continent, domestiquer le savoir-faire, accélérer la création d’emplois… L’Union Africaine souhaite ainsi dynamiser l’implémentation de ce projet intégrateur à l’effet de solutionner les défis de productivité, d’échanges intra africains et les effets d’entraînement subséquents.

Parmi les activités que l’Union Africaine et ses partenaires entendent mettre en œuvre, la poursuite de la sensibilisation des économiques précisément les petites et moyennes entreprises, les femmes et les jeunes, la finalisation des stratégies nationales et régionales de la ZLECAf mais surtout le passage à une phase pleinement opérationnelle des échanges en augmentant le nombre d’États engagés dans les échanges commerciaux sont en première ligne.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *