NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
May 30, 2024
FOCUS

Nigeria: Directeur du Bureau de Développement des Télécommunications

  • mai 12, 2018
  • 4 min read
  • 308 Views
Nigeria: Directeur du Bureau de Développement des Télécommunications

C’est en octobre/novembre de cette année, qu’auront lieu les élections au sein de l’UIT (Union internationale des télécommunications). La candidature du Nigéria au poste du directeur du BDT (Bureau de développement des télécommunications) est portée par William Ijeh. C’est au mois de novembre 2017 que le pays a officialisé cette initiative, tout en demandant aux pays du continent de l’appuyer.

Ces élections auront lieu lors de la Conférence des plénipotentiaires de l’UIT à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis. La Conférence des plénipotentiaires de l’UIT est l’événement clé où les États membres de l’UIT décident du rôle futur de l’organisation, déterminant ainsi la capacité de l’organisation à influencer le développement des Techniques de l’information et de la communication dans le monde. Au mois de mars dernier, le gouvernement fédéral du Nigeria, par la voix du ministre des Communications, Adebayo Shittu, exhortait d’autres États africains membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT) à soutenir la candidature du Nigeria lors des futures élections. C’était au cours de la réunion préparatoire des plénipotentiaires de l’Union africaine des télécommunications (UAT), qui se tenait dans la capitale nigériane, Abuja.
William Ijeh, le candidat que toute l’Afrique est appelée à soutenir est né le16 juin 1956. Il est marié et est père de trois enfants. Son cursus académique est très varié : il a obtenu un diplôme en ingénierie de radiodiffusion en 1979 ; un bachelor en gestion et affaires au Webster university à Saint Louis Missourri aux Etats Unis en 1986 ; un diplôme de l’Association internationale de transport aérien en 1986 ; une récompense académique en 1991, du Cranfield School of Management. En 1992, il a eu une maîtrise en gestion internationale de l’université de Laussanne en Suisse ; et en 2013 un diplôme des Enchères du spectre.
En service à l’Union internationale des télécommunications depuis 1997
Entré à l’UIT en 1997, il est actuellement au bureau de radiocommunication depuis 2011, et y occupe le poste de chef de l’administration, en charge de la stratégie, des finances et de l’administration, incluant la préparation du budget et la gestion financière. Il aura été tour à tour au sein de ce service : secrétaire du Groupe consultatif des radiocommunications (GCR) et secrétaire du Comité des Finances pendant les dernières Conférences mondiales de radiocommunication et l’Assemblée mondiale de radiocommunication, puis conseiller du directeur du bureau de Radiocommunication pour les questions stratégiques, administratives et financières. Auparavant il était à la Chase Manhattan Bank à Genève, de 1986 à 1990. En tant que fondé de pouvoir, il avait comme mission la gestion des fonds pour les projets globaux. Plus tard il sera de 1992 à 1994, l’Institut international des caisses d’épargne, comme directeur marketing et développement pour les pays en voie de développement.
Sa vision pour le poste qu’il convoite, se décline en 4 points résumés comme suit : son engagement personnel pour une maximisation de l’organisation du BDT visant à répondre aux demandes de ses constituants, le renforcement des capacités des bureaux régionaux et de zones en ressources appropriées, tant au niveau humain que financier. Cette vision est parfaitement en accord avec la mission qui lui sera assignée. C’est à dire mettre en œuvre une stratégie de direction et une gestion financière qui engageront le BDT à intégrer la connectivité universelle au développement durable à un prix abordable. Il a l’expérience pour cette mission. Parce que le profil de William Ijeh tant dans le secteur du développement que dans celui de la finance font de lui un candidat parfaitement qualifié pour diriger le BDT et œuvrer aux côtés des pays pour élaborer des stratégies d’investissement pour le développement.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *