NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
April 21, 2024
ECONOMIE

ZLECAF: Une plateforme digitale de paiement pour la Pme africaine dévoilée.

  • juillet 1, 2022
  • 2 min read
  • 284 Views
ZLECAF: Une plateforme digitale de paiement pour la Pme africaine dévoilée.

Le Sud-africain Mene Wamkele, tout premier Secrétaire général de la Zlecaf a fait cette annonce le 27 juin 2022 au cours de sa première visite au Cameroun. Il a été reçu par le Ministre Camerounais du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana en présence de la Secrétaire Générale de ce Département ministériel Brusil Miranda Métou.

Le commerce intrafricain en intensification est symbolisé par la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF). Pour faciliter les échanges des biens et des services dans une Afrique qui dispose de plusieurs monnaies qui ont pour référence le dollar pour se changer, l’Union Africaine à travers le secrétariat de la Zlecaf a mis sur pied une plateforme de paiement électronique. Elle concerne quelques secteurs : agriculture, textile, industrie pharmaceutique, les transports. La principale cible ici c’est la PME car il s’agit des entreprises n’ayant de colossaux moyens pour supporter les coûts du change.

Le dispositif n’est pas complètement prêt. Les travaux de création se poursuivent en collaboration avec les institutions bancaires partenaires de la ZLECAF. « Je vous remercie pour votre soutien de permettre l’aboutissement du processus d’implémentation de la Zlecaf. Pour la PME, un  marché digital sera créé pour faciliter les échanges, l’argent est disponible. Il se pose le problème d’éligibilité des Pmes, tout comme des  problèmes de garanties, nous négocions pour voir l’approche appropriée » a indiqué Menen Wankele.

C’est une aubaine et le continent africain doit saisir l’opportunité qu’offre la zone de libre-échange continentale africaine. Le patron de la Zlecaf au cours de sa visite en terre Camerounaise a annoncé le recrutement de près de 300 personnels dans différentes catégories professionnelles dans les 4 prochaines années. « Saisissons cette occasion, le besoin de transformation en Afrique est fondamentale » a conclu le chef du département ministériel en charge des questions commerciales de la République du Cameroun.

 

.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *