NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
June 24, 2024
C’ETAIT EN…

C’ était en … DIX DATES DU 10e MOIS

  • octobre 20, 2020
  • 5 min read
  • 369 Views
C’ était en … DIX DATES DU 10e MOIS

Le 16 octobre 1901, grande première à la Maison Blanche, résidence du Président des USA : le président invite un Noir à dîner. Booker Taliafero Washington a travaillé toute l’après-midi avec le président Theodore Roosevelt.

Comme la nuit tombe, Roosevelt l’invite à dîner. L’invitation n’a aucun caractère officiel. Elle est informelle. Tollé dans la société blanche qui apprend la nouvelle : quoi ? Un nègre dîne à la Maison Blanche ? Jamais !

Né esclave le 18 avril 1856 à Hale’s Ford en Virginie, Washington appartient à la première génération d’enfants noirs, esclaves à la naissance, affranchis après la fin en 1865 de la guerre de sécession, que les historiens américains appellent aussi «Civil War » (Guerre Civile).

L’abolition de l’esclavage le 13 janvier 1865 n’a pas supprimé les souffrances des Noirs. Maintenant, ils subissaient les lois racistes connues sous le nom général « Jim Crow laws » (les lois Jim Crow).

Des auteurs soutiennent qu’aux USA, après l’abolition, l’esclavagisme a continué sous d’autres formes, sous un autre nom. Douglas A. Blackmon est l’un de ces auteurs. En 2008, il a publié « Slavery by another name : The re-enslavement of Blacks from the Civil War to World War II” («L’esclavage sous un autre nom: le ré-esclavage des Noirs de la Guerre Civile à la Seconde Guerre Mondiale» (www.slaverybyanothername.com )

Edward E. Baptist est l’auteur en 2014 de «“The half has never been told : Slavery and the making of American capitalism” (La moitié n’a jamais été racontée: l’esclavage et la fabrication du capitalisme américain). Ces deux auteurs sont des Blancs.

Dès le 1er août 1994, le Dr. Claud Anderson avait publié, un livre désormais le grand classique sur le sujet « Black Labor White Wealth : The search for power and economic justice »

Pour une large part grâce à ses actions éducatives et à ses talents d’orateur, Booker T. Washington devint le plus célèbre Noir de son époque.

Aux Noirs que les lois Jim Crow malmenaient, il proposait de cesser de revendiquer leurs droits, pour se consacrer à s’éduquer. Il formula cette proposition dans un discours qu’il prononça à Atlanta en 1895.

Connu sous le nom « compromis d’Atlanta », ce discours demande aux Noirs d’abandonner le combat politique pour focaliser leurs efforts sur l’éducation et le business.

Washington s’installe à Tuskegee dans l’Etat de l’Alabama. Le 4 juillet 1881, jour de la fête de l’Indépendance américaine, il inaugure une université privée noire : la Tuskegee Institute.

Les architectes Robert Robinson Taylor et David Williston ont dessiné les plans de l’Institut. Taylor est le premier noir diplômé du MIT (Massachusetts Institute of Technology), la célèbre université américaine. Williston est le premier architecte-paysagiste diplômé africain américain.

A ce jour, l’université qu’a créée Booker T. Washington fonctionne toujours, sous un autre nom : l’Université Tuskegee. Environ 3000 étudiants, des Américains mais aussi des étrangers venus  de plus de 30 pays. Washington meurt le 4 novembre 1915 à Tuskegee.

Le 10 octobre 1913, naît à Tananarive à Madagascar, Claude Simon, romancier français, qui obtiendra le Prix Nobel de littérature en 1985.

*****

Le 14 octobre 1930, naît à Lisala, au Congo Belge, Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Za Banga. Président de son pays du 25 novembre 1965 au 16 mai 1997, jour où le coup d’Etat de Laurent-Désiré Kabila le chasse du pouvoir, Mobutu meurt le 16 mai 1997 au Maroc, à Rabat. IL y  est enterré jusqu’à ce jour.

Avant de devenir « Congo Belge » en 1908, le Congo était la propriété personnelle du Roi Belge Léopold II, sous l’appellation « Etats Libres du Congo » (novembre 1883, puis « Etat Libre du Congo » (janvier 1884). A l’indépendance, le 30 juin 1960, sous le leadership de Patrice Emery Lumumba, le premier Premier Ministre du pays, le nouvel Etat s’appellera « Congo-Léopoldville » puis « Congo Kinshasa », quand la capitale changera son nom de Léopoldville  à Kinshasa. Le 27 octobre 1971, Mobutu change le nom: désormais, le pays s’appelle Zaïre.

Quand Laurent-Désiré Kabila le renverse, Kabila change le nom du pays qui devient celui qu’il porte aujourd’hui  : République Démocratique du Congo.

*****

Le 30 octobre 1974, le Zaïre acquiert une renommée mondiale : Mohamed Ali reprend son titre de champion du monde des poids lourds de boxe, en battant à Kinshasa, George Foreman par KO au 8e round. Des amoureux de la boxe qualifient ce combat comme le sommet inégalé de l’art de la boxe.

Le 23 octobre 1975, la guerre fait rage en Angola où des Cubains sont engagés pour y déloger les troupes Le régime d’apartheid d’Afrique du Sud a propulsé ses troupes jusqu’en Afrique centrale. La contribution des Cubains à la libération de l’Angola ne doit jamais être oubliée. En délogeant à l’armée raciste, Cuba a préservé l’Afrique d’une expansion de l’apartheid, que les pays des « droits de l’homme » soutenaient activement ou en sous-main.

*****

Le 12 octobre 1989, meurt la star de la musique africaine, Franco Luambo dit «Makiadi ».

*****

Le 17 octobre 1998 à Jesse dans le Delta du Niger au Nigeria, un pipeline pétrolier explose, tuant 1200 personnes. Hommes d’Afrique Magazine pense à eux.

*****

Le 14 octobre 2015, meurt le Président Mathieu Kérékou du Bénin. Hommes d’Afrique Magazine rend hommage à ce grand homme.

*****

Le 12 octobre 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé donne le bilan de l’épidémie de la peste à Madagascar : 684 cas, dont 57 décès.

*****

Le 29 octobre 2019, glissement de terrain au quartier Gouatchié, dans la ville de Bafoussam, à environ 300 km à l’ouest de Douala, capitale économique du Cameroun. Bafoussam se trouve à un peu plus de 1500 mètres d’altitude. Le bilan est lourd : l’on parle de 43 morts. Hommes d’Afrique Magazine rend hommage à ces victimes.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *