NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
May 20, 2024
EDITORIAL

ÉDITORIAL : LE DR DUBOIS AVAIT VU L’ASCENSION CHINOISE ET IL LANÇA UN APPEL AUX AFRICAINS

  • août 17, 2020
  • 7 min read
  • 300 Views
ÉDITORIAL : LE DR DUBOIS AVAIT VU L’ASCENSION CHINOISE ET  IL LANÇA UN APPEL AUX AFRICAINS

Ce mois d’août 2020, le 17, les Panafricains à travers le monde, célèbrent le 133e anniversaire de la naissance de Marcus Garvey. Hommes d’Afrique Magazine rend hommage à ce grand leader dans sa rubrique, « C’était en… ».

Marcus Garvey est le 17 août 1887 à Saint Ann’s Bay, en Jamaïque. Sa vie est un combat ininterrompu pour les Africains, ceux d’Afrique et ceux hors d’Afrique. Il meurt le 10 juin 1940 à Londres au Royaume Uni. Il n’a jamais mis les pieds en Afrique, mais son slogan « L’Afrique aux Africains !» a changé le cours de l’histoire, par son impulsion qui redonna confiance aux Noirs du Monde, dans les années 1920s, période où ceux-ci croulaient sous le poids cumulé du racisme, colonialisme, travaux forcés, et même lynchage, notamment en Amérique du Nord, aux USA.

« N’ayez plus peur ! » a lancé Marcus Garvey à ses frères et sœurs opprimés dans le monde, « Levez-vous, reprenez le contrôle de votre terre, l’Afrique. » Il avertit fermement les colonisateurs et oppresseurs de l’homme noir. :

« Quittez l’Afrique, laissez les Africains tranquilles ! Vous nous opprimez parce que vous avez peur que nous bâtissions de nouveau les grandes civilisations, semblables à celles que nos ancêtres bâtirent, qui dominèrent le monde durant des millénaires, et qui ont initié le progrès humain ! «

L’autre puissant père-fondateur du panafricanisme est le Dr Willam Edward Burghardt Dubois. Le mois d’août a aussi une signification particulière pour lui, et donc aussi pour tous les panafricanistes : c’est le 27 août 1963, qu’est mort, à 95 ans, le Dr Dubois.

Le Dr Dubois avait rejoint le Ghana dès l’indépendance de ce pays, le premier pays indépendant d’Afrique, le 6 mars 1957. On dit qu’il avait rejeté sa nationalité, pour prendre la nationalité ghanéenne. Ce grand intellectuel, premier Noir diplômé de Harvard, mentor de Kwame Nkrumah, le père de l’Indépendance ghanéenne, a délibérément servi son continent, l’Afrique, jusqu’à sa mort. Il a choisi d’y mourir et d’y être enterré.

Le 23 février 1959, le jour de son 91e anniversaire, le Dr Dubois fît  un discours, à la demande du gouvernement chinois. La revue « Peking Review» du 2 mars 1959 publia intégralement ce discours historique. 61 ans plus tard, la vision prophétique du Dr Dubois est validée. Dans ce discours, le Dr Dubois déclara notamment :

« La Chine, après de longs siècles, s’est levée et a bondi en avant, » constate justement le Dr Dubois. Il appelle l’Afrique à faire de même :

« L’Afrique est là, et tenez-vous droit, parlez et pensez! Agissez! »

Qui peut contester cet appel aujourd’hui ? Les Africains, de nos jours, n’ont-ils pas le devoir de « se tenir debout ! », de « parler ! », de « penser ! », et surtout, « d’agir ! » ?

Le Dr Dubois continue de s’adresser aux Africains :

« Détournez-vous de l’Occident, de votre esclavage et de votre humiliation depuis 500 ans et affrontez le soleil levant. Voici un peuple [les Chinois], la nation la plus peuplée de cette ancienne terre qui a brisé ses chaînes, non en se vantant et en se pavanant, non en mentant sur son histoire et ses conquêtes, mais par la patience et la longue souffrance, par un travail acharné et éreintant, tête baissée, et la lutte aveugle, a avancé vers le ciel cramoisi. »

L’un des outils qui ont permis le boom qualitatif de l’économie ces dernières années, est le programme « Made in China 2025 » (MIC2025).

Le 19 mai 2015, le Conseil d’État chinois a adopté le programme MIC2025, qui vise à faire de la Chine à l’horizon 2025, le leader mondial dans divers secteurs stratégiques de l’économie mondiale.

Dès le lancement du MIC2025, l’Occident duquel Dubois demande aux Africains de se détourner, a senti l’onde de choc de MIC2025 : pour la première fois depuis 500 ans, un pays non-majoritairement européen, menace la suprématie technologique et militaire des Blancs dans le monde. Les gouvernements et les businessmen de l’Occident tentent depuis lors de s’organiser pour freiner l’ascension chinoise.

En 2017, la Chambre de Commerce des USA a publié toute une étude sur MIC2025. On y lit notamment :

« MIC 2015 est un plan détaillé sur dix ans visant à transformer la Chine en un leader de la fabrication de pointe. Dans un sens général, MIC 2025 cible dix industries stratégiques – y compris les technologies de l’information de nouvelle génération, l’aviation, le rail, les véhicules à énergie nouvelle et les machines agricoles – essentielles à la compétitivité économique et à la croissance au 21e siècle. Ces industries représentent près de 40% de l’ensemble de la fabrication industrielle à valeur ajoutée de la Chine selon l’analyse du groupe Rhodium.

« Contrairement aux plans de fabrication d’autres pays, tels que l’Allemagne Industrie 4.0, MIC 2025 semble offrir un accès préférentiel aux capitaux aux entreprises nationales afin de promouvoir leurs capacités de recherche et développement locales, de soutenir leur capacité à acquérir des technologies à l’étranger, d’améliorer leur compétitivité globale. . De concert avec le 13e plan quinquennal, le plan d’action Internet Plus et d’autres plans de développement dirigés par les États, MIC 2025 constitue une stratégie plus large d’utilisation des ressources de l’État pour modifier et créer un avantage comparatif dans ces secteurs à l’échelle mondiale. »

Les dix secteurs de MIC2025 sont : 1) Nouvelles Technologies de l’Information ; 2) Machines et robots à commande ; 3) Équipement de l’Aérospatial ; 4) Engineering des Océans et Construction navale haut de gamme ; 5) Équipement pour transports ferroviaire haut de gamme ; 6) Automobile à économie d’énergie et à nouvelle énergie ; 7. Équipement électrique ; 8) Machines agricoles ; 9) Nouveaux matériaux, par exemple les polymères ; 10) Biomédecine et équipements médicaux haut de gamme.

Nous sommes à cinq années de l’horizon 2025, qui marquera la fin de MIC2025. Déjà, la Chine a atteint la suprématie dans Internet et la 5G, comme le rapporte le succès global des entreprises Huawei, Alibaba, WeChat, et même Zoom, la plate-forme numéro un mondial pour les webinaires. Bien bien qu’étant une entreprise créée aux USA, Zoom n’en a pas moins une certaine marque chinoise puisque son fondateur, Erich Yuan, est d’origine chinoise, récemment arrivé aux USA.

La domination de Huawei dans la 5G laisse loin derrière elle tous ses concurrents, y compris aux USA et en Europe. Le magazine américain Foreign Affairs du 22 janvier 2020 consacre un long reportage à cette domination et à la peur dans laquelle elle plonge les dirigeants occidentaux, en tête desquels Donald Trump, le président des USA (https://foreignpolicy.com/2020/01/22/5g-cellular-huawei-china-networks-technology-infrastructure-power-map/).

Peine perdue. Comme l’observait le Dr Dubois il y a 61 ans, rien n’arrêtera la marche chinoise. Les Chinois sont conscients de leur force. Pour eux, la balle est dans le camp des Occidentaux :

« La question fondamentale pour les États-Unis est simple », a déclaré avec assurance M. Cui Tiankai, l’ambassadeur chinois à Washington. Il s’exprimait le 18 juillet 2020, sur la chaîne de télévision américaine à CNN. « Les États-Unis sont-ils prêts ou disposés à vivre en paix et coopérer sur plusieurs et un nombre croissant de défis mondiaux, avec un autre pays [la Chine] ayant une culture très différente, un système politique et économique très différent ? »

A 6 jours près, la Chine a lancé son programme « Made in China 2025 » deux ans après le lancement le 25 mai 2013 de «l’Agenda 2063 » de l’Union Africaine. Cet agenda a un programme prioritaire pour les 10 premières années, qui se termineront donc en 2023. C’est donc ce programme prioritaire et non l’ensemble de l’Agenda 2063 qu’il faut comparer à MIC2025. Aujourd’hui, en 2020, nous sommes à trois ans de la fin du programme prioritaire des premiers 10 ans de l’Agenda 2063.

Que chaque Africaine, chaque Africain, en premier lieu les dirigeants, compare les réalisations de ce programme prioritaire avec celles du «Made in China 2025», et tire les conséquences qu’il ou elle juge appropriées. Comparez, objectivement, en vous rappelant l’appel du Dr Dubois.

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *