NouveautéOffre incroyable pour nos abonnés exclusifs !Lire plus
May 22, 2024
Uncategorized

Commission de la CEEAC/ Le nouveau Commissaire, Gilberto Da Piedade Verissimo, fait connaitre les priorités de son mandat.

  • septembre 16, 2020
  • 4 min read
  • 268 Views
Commission de la CEEAC/ Le nouveau Commissaire, Gilberto Da Piedade Verissimo, fait connaitre les priorités de son mandat.

En vue de faire connaitre les grands axes de sa gouvernance, le nouveau Commissaire de la Commission de la Communauté économique des Etats d’Afrique Centrale, Son Excellence Gilberto Da Piedade Verissimo a rencontré le personnel de l’ex-Secrétariat Général, à l’hôtel Nomad de Libreville, le 14 septembre 2020. I a profité de l’occasion pour clarifier la situation professionnelle qui attend les différents fonctionnaires de la Commission.

En droite ligne avec les objectifs globaux édictés par la Conférence des Chefs d’Etats de la CEEAC, le nouveau Commissaire a fait savoir qu’il s’est fixé cinq axes stratégiques. Il s’agit pour lui d’axer son mandat sur les points que sont l’Environnement et Développement rural ;les Infrastructures et liaisons régionales ;  le Développement humain et social ; laCoopération politique, la paix et la sécurité ;et enfinl’Intégration économique et financière.

Pour l’Ambassadeur Verissimo, la mise en route de ce programme conduira à « assurer la coopération politique, la paix et la sécurité comme conditions préalables pour que la région atteigne un état d’intégration qui génère son développement socioéconomique harmonieux ».

Selon lui, un climat de paix et de sécurité dans la région permettra de « garantir la mise en place d’un marché commun dans l’espace régional, ainsi que la libre circulation des biens, des services et des capitaux. Ainsi que le développement de mécanismes formels d’intégration sociale entre les populations, pour la mise en œuvre effective de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace régional ».

Toute chose qui établira définitivement le socle « d’un développement durable » qui va permettre d’assurer « la sécurité alimentaire des populations de la région de l’Afrique centrale », a-t-il indiqué à son assistance.

La mise en place du marché commun dans l’espace régional CEEAC est un objectif que vise aussi le Président Verissimo. Pour lui, parvenir à cet objectif fixera à jamais « la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux ».

Une fois cet objectif atteint, le nouveau Président de la Commission de la CEEAC espère influer sur l’indice de développement humain dans la zone qui verra la naissance d’un citoyen « avec une condition sociale stable sans différentiation du genre et capable de contribuer au développement de l’humanité ».

Pour y parvenir, le Président Verissimo a demandé à ses hommes de faire leurs, les valeurs que sont l’inclusion, l’engagement total, la solidarité, l’intégrité et la rigueur.

Le second sujet à l’ordre du jour a concerné la mise en place d’un nouveau mode d’intégration de la Commission conformément à l’article 11 sur la dotation de la CEEAC et l’article 114 sur les modalités d’intégrer la Commission par le nouveau personnel.

A ce sujet, il a expliqué qu’à l’aune des nouveaux textes, le personnel de l’ex- Secrétariat général est mis à la disposition de la Commission « pendant une période transitoire déterminé par la conférence, sans possibilité de reversement automatique à la communauté ».

Ensuite, ce personnel sera soumis à une évaluation par « un cabinet indépendant au regard des nouveaux objectifs assignés à la communauté ». A en croire le Président Verissimo, c’est au terme de cette évaluation du personnel que « les fonctionnaires et agents retenus sont admis à postuler à un emploi ou redéployés à la Commission, après un renforcement des capacités ou un recyclage en tant que de besoin ».

About Author

Hommes d'Afrique Magazine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *